Distribution. Quand shopping rime avec snacking et détente !

20/05/2009 (modifié le 25 mai 2009)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Depuis janvier 2009, de nouveaux concepts de points de vente alliant à la fois l'alimentaire, le textile ou la culture avec la restauration se développent en Italie mais également dans l'Hexagone.

A Bologne, la librairie Librerie.Coop s'est associée avec Eataly, spécialiste dans la restauration et la vente de produits gastronomiques, pour lancer dans le centre historique de la ville un concept inédit mariant les plaisirs du palais et de l'esprit. Ce bâtiment de 1450 m² invite à la flânerie en proposant à chaque étage des ouvrages thématiques et un espace de restauration adapté. Ainsi, au rez de chaussée, le bar-cafétaria côtoie les livres d'art et de littérature. Au 1er étage, les tables du comptoir de fromages et charcuterie sont installées entre les étagères de conserves, produits du terroir et les livres dédiés à la gastronomie, aux voyages et loisirs. Enfin, au dernier étage, le bar à vins, victime de son succès, grignotte les rayons dédiés aux essais... Ce lieu convivial rencontre un vif succès et commercialement cela marche surtout quand le binôme produit/livre touche un même secteur... les deux propositions se renforçant mutuellement !

A Paris, le groupe Monoprix a saisi l'opportunité d'un espace de 1100 m² à Bercy Village et s'est adapté aux contraintes du lieu pour lancer "Monop store", un concept hybride associant l'univers habituel de Monoprix et la restauration. Le magasin installé sur 2 niveaux dans les anciens chais propose au rez de chaussée : un espace dédié au textile et maquillage (450 m²), une librairie-presse, un coin détente, un corner Dailymonop composé exclusivement de produits ultra-frais (250 m² - 420 références), deux terrasses pour la restauration sur place, et au sous-sol, un espace de 300 m² dédié aux produits alimentaires de dépannage (3800 références), avec un soin tout particulier apporté à la cave avec des vins et des champagnes haut de gamme adaptés à la clientèle du site.

Décryptage :

Flâner, déguster le vin ou le produit acheté sur place, se détendre et se restaurer sur un même lieu... tel est le credo de ces nouveaux points de vente. Monop store se positionne clairement sur le shopping plaisir quotidien se démarquant ainsi des autres points de vente du groupe. Cette nouvelle formule "achat - consommation sur place - restauration - détente" rejoint le concept "Chez Jean" lancé sur Paris en début d'année par le Groupe Casino. La convivialité et la détente vont-elles gagner les supermarchés de quartier ?

Sources

"Librerie.Coop + Eataly, un mariage à l'italienne" LSA 7 mai 2009 - "Monop Store Bercy Village" Linéaires Mai 2009 - "Monop Store : Shopping rime avec snacking" Points de vente 20 avril 2009

Auteur AdminTv

A lire également

Le design inspire le monde culinaire...

Le 18/07/2017

Penser les aliments comme des matériaux à part entière, c'est la mission du design culinaire ou Fooddesign ! Faire beau mais en restant cohérent dans l'utilisation de l'ingrédient, de sa texture.
Haute couture, sculpture, peinture, graphisme, tous jouent sur une impression de volume.


A chaque tendance sa contre tendance : la "Fashion-Food" fait fureur sur les réseaux sociaux !

Le 16/06/2017

A l’heure où tout le monde s’empare de la naturalité et de l’alimentation à résonnance "santé", les foodistas enflamment paradoxalement les réseaux sociaux à coups de créations pop, fun et décalées. La food se fashionise comme par ré-enchantement sous l’impulsion des générations Y et Z…

Les graines s'inscrivent dans les tendances naturalité, nutrition et nouvelles expériences organoleptiques.

Le 15/06/2017

A l'heure où la nutrition fait la part belle aux aliments "naturellement riches en", les graines ont leur carte à jouer. Utilisées en topping, elles apportent originalité, croquant, saveurs et possèdent par nature des vertus nutritionnelles. Place à l'innovation par l'usage pour apporter de la praticité et multiplier les moments de consommation.