RHD. Les SRC en 2008, chiffres clés et tendances

27/04/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

En 2008, les 10 premières SRC européennes ont réalisé un chiffre d'affaires de 19,748 milliards € soit une progression de 5,6% par rapport à 2007 à périmètre comparable et ce malgré les fortes pressions du marché :

- hausse des prix des matières premières dès fin 2007,

- baisse de fréquentation dans les restaurants d'entreprise dûe aux fermetures de sites industriels, aux fins de contrat des intérimaires, au développement du chômage partiel,

- hausse des coûts salariaux dûe à l'alignement du SMIC Restauration Collective sur le SMIC de droit commun,

- introduction de 20% d'ingrédients bio d'ici 2012 imposée par le Grenelle de l'environnement.

Pour maintenir la croissance du secteur en 2008, les SRC ont mis en place de véritables stratégies :

- retrait des segments peu porteurs, raccourcissement des gammes,

- diversification sur des activités annexes apportant du chiffre d'affaires additionnel,

- massification des achats, réduction des frais généraux

et incontestablement réduction des marges...

 

En France, la crise économique a impacté l'activité des SRC mais dans ce contexte elles ont plutôt bien résisté en réalisant un chiffre d'affaires de 5,64 milliards € soit une progression de 7,5% par rapport à 2007.

L'environnement des SRC françaises se caractérise par une forte concentration où les 3 majors (Groupe Sodexo France, Elior, Compass Group France) détenaient 80% du marché en 2007. En 2008, ce phénomène s'est accélèré avec le rachat de Score Groupe, 4ème acteur du secteur, par Sodexo leader du marché. Avec cette acquisition les majors ont gagné plus de 3,5% de part marché pour détenir 84,3% du marché de la restauration collective.

Les 10 grandes SRC régionales qui détiennent 12,5 % du marché avec un chiffre d'affaires de 15 millions € ont redoublé d'efforts pour enregistrer en 2008 une croissance de 12,54 %. Quant aux PME régionales (3,2% du marché avec un chiffre stable par rapport à 2007), elles ont perdu un point de croissance en progressant tout de même de 6,5 %.

Incontestablement, pour gérer la hausse du prix des matières premières sans la répercuter totalement sur leurs clients, les SRC françaises ont "rogné" sur leurs marges mais ont également rationalisé leur gamme de produits et réduit le nombre de références.

Aujourd'hui, de nouveaux défis attendent les SRC avec notamment la mise en place d'une politique de développement durable reposant sur les 3 piliers économique, social et environnemental, mais également le respect des critères imposés par le Grenelle de l'environnement (circuits courts, intégration de 20% de produits bio d'ici 2012)...

Plus précisément, les défis qui s'imposent à chaque segment :

- entreprises : une dépendance à la crise économique qui engendre licenciements et fermetures de sites, une irrégularité de la fréquentation quotidienne, l'adaptation aux nouvelles habitudes alimentaire avec des concepts de restauration rapide

- santé : la mise au point d'offres globales incluent une palette de services, le développement du portage à domicile du fait de la réduction des lits disponibles en hopitaux et institutions

- scolaire : organiser une réponse aux objectifs du Grenelle de l'environnement avec des approvisionnements bio et locaux 

 

Les chiffres clés

 

Typologie des opérateurs

 

Marché des SRC = 5,64 Md € (+ 7,5 %)

Majors (CA > 1 Md €)

84,3 % (+ 3,5 pts)

Grandes régionales (CA > 15 M€)

12,5 %

PME (CA entre 2 et 15 M€)

3,2 % (=)

 

 

Top 10 des opérateurs en France

 

Groupe

Chiffre d'affaires hors taxe 2008 en millions €

Evolution versus 2007

Groupe Sodexo France

2186

+ 21,9 %

Elior

1470

+ 6,6 %

Compass Group France

1105

+ 3,9 %

Api

215

+ 19 %

Ansamble

129,5

+ 7,8 %

Dupont Restauration

122

+ 7,9 %

Resteco-Houlé

53

+ 10,1 %

Multi Restauration Services

47

+ 10,5

Casino Restauration R2C

38

+ 15,7 %

Apetito France

37

+ 10 %

 

 

Top 3 des progressions par segment

 

Entreprises

Api

+ 25 %

R2C

+ 15 7 %

Ansamble

+ 14,8 %

Santé

Api

+ 21,2 %

Sogeres

+ 16,4 %

Sodexo France

+ 9,5 %

Scolaire

Ansamble

+ 16,5 %

Dupont Restauration

+ 12,8 %

Api

+ 12 %

NB : Elior et Compass n'ont pas communiqué sur la répartition de leur CA. Mais sur chaque segment ils maintiennent leur leadership en figurant dans le top 3.

 

Sources

"Dossier Les SRC européennes gèrent les tensions" - Néorestauration Avril 2009

Auteur AdminTv

A lire également

Congrès du snacking 2016 : saisir les opportunités du snacking

Le 21/06/2016

La 7ème édition du Congrès du Snacking a eu lieu au Pavillon Royal à Paris le 2 juin dernier. Un rendez-vous incontournable pour toute la filière de la restauration rapide et de l’alimentation nomade. Une journée riche d'enseignements avec le pôle Experts qui a dévoilé le panorama de la restauration rapide ainsi que sa vision prospective.

Distribution hors domicile : les dernières évolutions

Le 18/05/2016

Concentration, diversification, innovation et promotions. Voici quelques mots clefs pour qualifier les évolutions majeures du secteur de la distribution hors domicile. Dernières tendances vues par Food Service Vision…

Restauration collective : les derniers chiffres clés et tendances de 2015

Le 13/05/2016

Génération Y, silver economie, digitalisation, crise économique, ... autant de facteurs qui font bouger les lignes en restauration collective. Le réenchantement du client final semble être le facteur clé de succès commun à l'ensemble des acteurs de ce marché.