Distribution. Les hard-discounters foncent sur le bio

27/04/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Dans un contexte difficile, le bio demeure un ilôt de croissance sur lequel les hard-dicounters ont décidé de s'amarrer. Après les MDD en GMS c'est au tour de Netto, Aldi et consort de lancer leurs propres marques estampillées du logo AB. Des gammes déjà larges de 20 à 50 références, beaucoup de rayons couverts et des prix compétitifs : autant d'arguments qui devraient attirer de nouveaux acheteurs du bio.

 

Décryptage : Leader Price semble l'enseigne la plus avancée en matière de bio, avec déjà plus de 50 références et des produits avec un packaging et un marketing mix attractifs. Il faut dire que qu'elle s'apparente plus à un vendeur de MDD qu'à un hard discounter "pur et dur". Le déploiement du bio sur ce circuit devrait non seulement doper sa fréquentation mais aussi élargir le cercle des acheteurs grâce à un positionnement prix plus bas que dans les hypers et supers.

Sources

"Le hard se met au vert", Linéaires, avril 2009

Auteur Nadège Clapham, CCI Rennes

A lire également

Consomm-acteurs : les entreprises qui mettent le bien-être animal au cœur de leur projet d'innovation.

Le 11/12/2017

Biodiversité, sauvegarde des espèces menacées, bien-être animal… Les exigences des consommateurs vont en faveur des produits "animal friendly"… Entre 2011 et 2017, les innovations positionnées "éthique - animal" ont été multipliées par 4 en Europe. Point sur ces innovations qui axent leur communication sur l'éthique.

A quel bio se fier ?... Vers un nouveau label bio plus crédible prenant en considération la segmentation du marché ?

Le 20/11/2017

En 2016, le marché du bio a bondi de 20%, atteignant 7 milliards d’euros, témoin d’une véritable confiance des Français envers l'AB... Néanmoins, les labels actuels ignorent la segmentation amorcée du niveau d’exigence des consommateurs et d’engagement des différents acteurs. Quel nouveau visage peut-il revêtir pour répondre à ces évolutions? [...]

Memphis Meats parie sur les boulettes de volailles en laboratoire

Le 01/11/2017

Alors que le monde fait face à des défis sociétaux, énergétiques et environnementaux, la start-up Memphis meats mise sur une viande fabriquée en laboratoire à partir de cellules souches comme alternative à l'élevage animal… C’est techniquement possible, économiquement perfectible mais est-ce nutritionnellement et émotionnellement acceptable ? [...]