Distribution. Les hard-discounters foncent sur le bio

27/04/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Dans un contexte difficile, le bio demeure un ilôt de croissance sur lequel les hard-dicounters ont décidé de s'amarrer. Après les MDD en GMS c'est au tour de Netto, Aldi et consort de lancer leurs propres marques estampillées du logo AB. Des gammes déjà larges de 20 à 50 références, beaucoup de rayons couverts et des prix compétitifs : autant d'arguments qui devraient attirer de nouveaux acheteurs du bio.

 

Décryptage : Leader Price semble l'enseigne la plus avancée en matière de bio, avec déjà plus de 50 références et des produits avec un packaging et un marketing mix attractifs. Il faut dire que qu'elle s'apparente plus à un vendeur de MDD qu'à un hard discounter "pur et dur". Le déploiement du bio sur ce circuit devrait non seulement doper sa fréquentation mais aussi élargir le cercle des acheteurs grâce à un positionnement prix plus bas que dans les hypers et supers.

Sources

"Le hard se met au vert", Linéaires, avril 2009

Auteur Nadège Clapham, CCI Rennes

A lire également

Emballages alimentaires et innovation : recyclabilité et économie circulaire pour préserver l'écosystème marin...

Le 12/06/2018

Mintel a identifié cinq tendances fortes qui devraient probablement impacter la façon de penser les emballages dans un avenir proche… Parmi elles, le fait de repenser les packagings pour protéger la planète et notamment l’éco-système marin.

Scoby, l'emballage 100% éco-responsable !

Le 07/06/2018

Trouver et développer des matériaux organiques pour les emballages est une dynamique désormais en marche pour les marques alimentaires. Quand l'art et la science s'unissent, des solutions éco-responsables voient le jour. C'est le cas de Scoby !

Hybridation de la viande : la première boucherie de poisson a ouvert à Sydney !

Le 16/05/2018

Le 1er avril 2018 a ouvert une poissonnerie d’un tout nouveau genre au Canada, baptisée la "Boucherie de Poisson". Le chef populaire derrière cette initiative, Josh Niland, espère recréer l’expertise et la technique de maturation bouchère au poisson pour le sublimer et améliorer sa durabilité !