IAA. Spanghero se positionne sur le premium et le prêt-à-cuisiner

15/04/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Grâce à un partenariat conclu en septembre 2008 avec Arcadie Sud Ouest, Maison Spanghero a étoffé ses gammes de produits. Dernière innovation en date sur les hachés :

- une gamme premium de steaks hachés façon bouchère, présentés dans des barquettes noires recouvertes d'un fourreau, lequel arbore les logos "Blonde d'Aquitaine" et "Saveur Occitane"

- une gamme de viandes prêtes à cuisiner, à savoir des boulettes de boeuf et des hachés aromatisés (pour farces, pâtes, etc.).

 

Décryptage : Le marché du haché conservé une croissance légèrement supérieure à la moyenne du rayon boucherie, grâce au lancement de produits plus élaborés. Spanghero se positionne sur deux créneaux porteurs : le haut de gamme, pour les consommateurs exigeants qui continuent à faire confiance aux marques et aux signes de qualité ; la praticité, pour ceux qui apprécient la viande rouge mais manquent d'idées et de temps pour la cuisiner.

Sources

Communiqué de presse, avril 2009.

Auteur Nadège Clapham, CCI Rennes

A lire également

Boisson "anti-énergétique" : le design inspirant de la boisson relaxante Slow Down

Le 15/01/2018

Le temps n’a jamais été une denrée si rare et si précieuse. Le design packaging de la boisson “anti-énergétique” SLOW-DOWN affiche un couple produit/pack percutant, des marqueurs forts d’un retour à une "slow-attitude" pour renforcer un positionnement "No-Stress"…



Nouveaux instants de consommation : y’aura-t-il du cochon à Noël ?

Le 05/12/2017

Créée en 1954 à Mordelles en Bretagne, la charcuterie Brient lance un jambon de Noël avec un sachet d’épices. Alors qu’il était considéré comme un met d’exception à l’époque de l’empire romain, servir du cochon pour les grandes occasions était passé de mode ! Une initiative qui fait remonter le temps et décloisonne le jambon du quotidien...

Tendance partage : de l'entrée au dessert...

Le 12/10/2017

Manger n’aspire pas seulement à nourrir le corps physiologiquement, manger c'est ausi "nourrir" le lien social. De la planche à partager à la pièce maxi format, la commensalité prend plusieurs formes, avec pour objectif de lier et réunir des groupes de consommateurs. Tendance forte, le partage se fait désormais de l'entrée au dessert.