IAA. Spanghero se positionne sur le premium et le prêt-à-cuisiner

15/04/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Grâce à un partenariat conclu en septembre 2008 avec Arcadie Sud Ouest, Maison Spanghero a étoffé ses gammes de produits. Dernière innovation en date sur les hachés :

- une gamme premium de steaks hachés façon bouchère, présentés dans des barquettes noires recouvertes d'un fourreau, lequel arbore les logos "Blonde d'Aquitaine" et "Saveur Occitane"

- une gamme de viandes prêtes à cuisiner, à savoir des boulettes de boeuf et des hachés aromatisés (pour farces, pâtes, etc.).

 

Décryptage : Le marché du haché conservé une croissance légèrement supérieure à la moyenne du rayon boucherie, grâce au lancement de produits plus élaborés. Spanghero se positionne sur deux créneaux porteurs : le haut de gamme, pour les consommateurs exigeants qui continuent à faire confiance aux marques et aux signes de qualité ; la praticité, pour ceux qui apprécient la viande rouge mais manquent d'idées et de temps pour la cuisiner.

Sources

Communiqué de presse, avril 2009.

Auteur Nadège Clapham, CCI Rennes

A lire également

Tendances culinaires : du vintage dans l’assiette ! Un poireau vinaigrette, une blanquette de veau et un Saint Honoré s’il-vous-plait !

Le 18/04/2018

La tendance néo-conservateur arrive en force dans les assiettes et avec elle le poireau vinaigrette, le céleri rémoulade ou la blanquette de veau, ces plats "canaille" d'autrefois qui n'étaient plus guère en vogue... Dans un monde où les "vraies" valeurs s'étiolent, le vintage dans l’assiette résonne comme un retour aux valeurs fondamentales…

La cuisson en croûte se modernise !

Le 02/03/2018

Connue depuis le Moyen Age, la cuisson en croûte fait l'objet d'un nouvel engouement. De la simple tourte au pâté, les chefs rivalisent de gourmandises pour redorer le blason de ce plat emblématique et technique. Nouveaux usages, nouvelles technologies, les industriels ont un challenge à relever...

Boucherie, fruits et légumes : une segmentation de l'offre de plus en plus poussée.

Le 06/02/2018

Après les labels ou les mentions d'origine, la qualification de l'offre se précise. De la race à viande pour les hachés à la variété du fruit pour les jus, les desserts frais ou les purées, l'exigence accrue de qualification des ingrédients ainsi que la quête de qualité poussent les industriels vers une hyper-segmentation de l'offre.