Distribution. MDD : un succès à confirmer

08/04/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

La loi de modernisation de l'économie (LME) ne devrait pas être sans conséquences sur les MDD, à qui la crise a jusqu'ici profité, puisqu'elles représentent aujourd'hui près de 30 % du chiffre d'affaires en GMS (+ 9,5 % de janvier 2008 à janvier 2009 selon IRI). En effet, cette loi devrait générer une vraie bataille des prix au niveau des marques nationales. Conséquence : une pression plus importante des distributeurs sur les fabricants MDD pour maintenir les écarts de prix, ce qui devrait notamment jouer en défaveur des PME qui fabriquent à la fois en marque propre et sous MDD. Sans compter la concurrence de certains géants de l'agroalimentaire qui se mettent aux MDD pour rentabiliser leur outil de production et éviter les licenciements...

Pour maintenir le succès des MDD, les distributeurs misent sur :

- une hausse de la pression promotionnelle avec des MDD plus fréquemment en prospectus

- le développement des formats de proximité dont les assortiments en MDD sont plus conséquents

- l'exploitation de rayons peu marketés comme les fruits & légumes ou le vin.

 

Décryptage : Il existe pour les PME fabriquant sous MDD d'autres voies de sous-traitance qui peuvent représenter une alternative ou un complément générateur de valeur ajoutée :

- la sous-traitance industrielle pour le compte de grands groupes préférant se recentrer sur leur stratégie marketing

- la fabrication sous licence (ex : Disney, Weight Watchers) laquelle présente l'avantage de s'adresser à des marchés ciblés et porteurs (les enfants, les femmes...)

Sources

"2009 plus dure pour les MDD ?", Points de vente, 23/03/2009. "Weight Watchers prend du poids", Points de vente, 23/03/2009.

Auteur Nadège Clapham, CCI Rennes

A lire également

Evolution des pratiques de consommation et de distribution de la viande : colloque Animal, viande et société, des liens qui s’effilochent ?

Le 20/12/2016

Les relations entre l’Homme et les animaux d’élevage ont évolué, modifiant les pratiques de consommation et de distribution. Le colloque organisé par le CIV en mai dernier, sur le thème "Animal, viande et société : des liens qui s’effilochent" a permis d'apporter des réponses aux nombreuses questions d’actualités qui impactent la filière viande.

Tendances alimentaires émergentes à l’horizon 2030

Le 30/11/2016

Publiée par AlimAvenir avec Futuribles, l’étude Vigie Alimentation 2016-2017 vient de paraître. Elle analyse 10 principales tendances alimentaires et les projette à horizon 2030. Auront-elles modifié la chaîne alimentaire ? Cette étude est le fruit d’un croisement de données et de visions d’experts. Retour sur ces dernières…

Les tendances Food & Drink 2017 selon la société d'études de marché Mintel.

Le 29/11/2016

Mintel, société d'études de marché et gestionnaire de GNPD, base de données mondiale de l'innovation, dévoile ses prédictions pour 2017 en matière de tendances alimentaires. Jenny Zegler, Global Food & Drink Analyst, propose une vision à l'échelle mondiale qui repose sur des attentes fortes en matière de santé, de praticité et de confiance.