Le chantier naval STX Europe a présenté son projet de paquebot du futur au Seatrade de Miami.

06/04/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Moins consommer d'énergie et préserver l'environnement : le marché de la croisière sera aussi de plus concerné par cet objectif. Le service Recherche et Développement du chantier naval nazairien STX Europe s'est intéressé au sujet et vient de présenter un prototype de paquebot de l'avenir, l'Eoseas, au Seatrade de Miami, Salon international de la croisière.

Ses caractéristiques :
- il est le fruit d'une démarche écologique globale (de la conception jusqu'au démantèlement). L'Eoseas est composé de 5 coques de 305 m de long, 60 m de large pour 100 m de haut. Il est équipé de voiles immenses (12 440 m2) portées par cinq mâts.
- l'énergie nécessaire à l'électricité de bord et à la propulsion du navire sera fournie par des voiles semi-rigides et par des panneaux solaires posés sur les parois entourant les ponts du paquebot
- la consommation de fioul est divisée par deux, les rejets de CO2 sont deux fois moins importants et les rejets de gazs à effets de serre sont pratiquement nuls
- à la fabrication, l'Eoseas correspond à un surcoût de 30 %

L'enjeu est de parvenir à convaincre les armateurs. Le chantier naval a pour but de commercialiser l'Eoseas dans 3 à 5 ans et parallèlement de mainenir son activité actuelle, devenue difficile par temps de crise.

A mi chemin entre le paquebot et le voilier, l'Eoseas pourrait répondre aux exigences futures en matière d'environnement et aux attentes de plus en plus marquées de la clientèle. Néanmoins les coûts de fabrication de ce type de navire sont tels qu'il est impossible de prévoir comment les armateurs vont réagir dans les mois à venir.

Sources

"Le chantier naval se penche sur les paquebots du futur", La Rédaction, Ouest France 16 mars 2009

"STX Europe croit au paquebot à voiles", Fabienne Proux, La Tribune, 18 mars 2009

Auteur Georgette Mercier, CCI du Morbihan