Des ordinateurs adaptés aux seniors

06/04/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Plusieurs sociétés et solutions ont été développées ces dernières années pour proposer des ordinateurs plus simples d'accès et d'utilisation, afin de permettre notamment aux seniors d'accéder à la micro informatique. Après la solution Ordissimo en 2005, une autre société, e-sidor, a aussi développé une ordinateur tout intégré avec écran tactile et fonction de reconnaissance vocale, rendant l'utilisation de la souris non nécessaire. En 2008, le concours Lépine et le Ministère de la Santé ont récompensé Magui, ordinateur "ultra-simple" à destination des personnes âgées et commercialisé par la société Simplistay.

Les démarches de ces entreprises consistent à adapter des produits grand public à des populations aux besoin et usages spécifiques. Les circuits de distribution sont soit des sociétés ad-hoc, soit la grande distribution ou des sociétés de dépannage et réparation informatiques pour particuliers.

Sources

Libération, Le Monde, Les Echos

Auteur Gilles KEROMNES, CCI Rennes

A lire également

Wearable technologies : applications en santé

Wearable technology : Une tendance, et de plus en plus d'applications en santé

Le 30/09/2013

Alors que les annonces de mise sur le marché de montres connectées battent leur plein sur le secteur high-tech, c'est en réalité un nouveau segment de marché qui fait son apparition : les "wearable technology", ou encore la "technologie portée sur soi". Un marché qui devrait peser plus de 10 milliards de dollars en 2016.

Bilan projets TecSan de l'ANR

Technologies pour la Santé et l’Autonomie : Bilan des projets TecSan 2009-2013

Le 30/08/2013

Le programme TecSAN soutient depuis 2009 des projets de recherche collaborative sur des technologies pour l'autonomie ou la santé. Le bilan des projets menés permet de percevoir les défis et les progrès technologiques réalisés dans ces domaines.

Quand le corps communique avec un smartphone

Le 29/08/2013

Motorola collabore avec plusieurs start-ups américaines sur des solutions d’authentification qui pourraient demain remplacer les mots de passe. Ces dispositifs innovants offrent également des perspectives dans la m-santé.