Distribution. Les magasins drive séduisent les actifs pressés

26/03/2009 (modifié le 26 mars 2009)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

D'ici fin 2009, la France devrait compter plus de soixante-dix magasins alimentaires drive, ce concept commence tout juste à se déployer sur le territoire alors qu'il existe depuis neuf ans. Les principaux acteurs sont Leclerc et Auchan, mais la grande partie des distributeurs ne souhaite pas voir se développer ce service qui risque de cannibaliser les ventes en GMS.

Pourtant ce type de magasin moderne et novateur séduit de plus en plus de consommateurs en particulier les « jeunes CSP + pressés » qui souhaitent optimiser au maximum leurs temps et avoir une souplesse d'achat. Les clients peuvent commander soit par Internet soit à partir d'une borne installée sur le parking du drive avec la promesse d'être livrés en moins de cinq minutes. Ce service offre une alternative aux hypermarchés nous qui poussent à la consommation. Bien qu'il ait été constaté que le panier moyen des commandes est supérieur au panier moyen enregistré en hypermarché, certaines enseignes comme Carrefour, Cora ou Casino ne s'engouffrent pas dans la brèche.

 

Décryptage : Alors que les ventes par Internet explosent, le drive est une véritable alternative à la crise que subissent les hypermarchés. C'est une solution adaptée pour les personnes qui souhaitent passer moins de temps en GMS et maîtriser leurs budgets. D'autant plus que les drives ont des coûts d'exploitation inférieurs aux magasins traditionnels puisque certaines dépenses liées à la propreté du magasin au montage des gondoles et aux lignes de caisses deviennent inutiles. Cependant ce mode d'achat remet en cause la chaîne de la valeur : dans ce cas comment justifier les coûts marketing, et les coûts de mise en rayon ?

Avec la crise économique, les Français passent plus de temps sur Internet et sont à la recherche de solutions leur permettant de mieux gérer leur budget. Ce concept offre des réponses à ces nouveaux besoins, assurant ainsi de belles perspectives de croissance pour les enseignes qui se seront lancées dans ce mode de distribution alternatif.

Sources

"Les magasins drive prennent leur essor", LSA, 19 mars 2009

Auteur Anaïs Delourme, CCI Rennes

A lire également

Les solutions repas Feed "all in one" ou l'apologie de la pause déjeuner au format XS

Le 17/05/2017

Repas simplifiés, raccourcis, grignotés en solo, abandon de la table au profit de produits nomades, à manger sur le pouce... L’arrivée remarquée de Feed, smart food "all in one" en réponse à ces nouveaux rythmes interpelle à l’heure où une récente enquête du CREDOC annonce qu’en France,en 2016, la désinstitutionnalisation des repas s’essouffle… [...]

Les Box et paniers repas réconcilient le manque de temps et la cuisine au quotidien

Le 25/04/2017

De bons repas frais prêts à être cuisinés en un temps record, livrés à domicile. C'est la promesse des Box repas et panier repas. L’offre fleurie tout azimut, répondant spontanément aux problématiques premières de consommation quotidiennes des Français à l’heure du dîner : gagner du temps sans sacrifier le plaisir et la qualité !

L’innovation dope le marché de la 4ème gamme : vers de nouveaux territoires et de nouveaux usages.

Le 25/04/2017

L'été approche et, face à la concurrence des produits frais non emballés ou des barquettes en flow pack, les marques de la 4ème gamme déploient leurs innovations. Entre saveur, présentation ou usage, les promesses marketing se multiplient pour une offre en mode séduction. En smoothie ou sur les barbecues, le segment élargit le champ des possibles.