IAA. Tablett' de St Michel, l'achat d'impulsion à petit prix

26/03/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

La marque Saint Michel lance « La Tablett' » une innovation qui crée la rupture au rayon des gâteaux secs. Ce biscuit est directement inspiré des codes du secteur de la chocolaterie puisqu'il est composé de 24 petits carreaux sécables. La gamme se compose de deux références vendues en GMS au prix de 0.85 euros les 80 grammes.

Décryptage : Ce lancement permet à la marque centenaire de moderniser son image en créant un produit inédit qui bouleverse les modes de consommation habituels, mais Michel ne renonce pas pour autant aux traditionnelles galettes qui ont fait sa réputation.

Avec un prix inférieur à un euro, la stratégie prix de l'entreprise va à l'encontre des politiques des autres marques nationales. La gamme, qui se veut simple, accessible et moderne, entend séduire toutes les générations. Son double positionnement prix-plaisir devrait aider à cette innovation à faire face à une crise qui affecte essentiellement les achats d'impulsion, dits "superflus".

Sources

"Saint Michel invente le biscuit en Tablett'", Linéaires, mars 2009

Auteur Anaïs Delourme, CCI Rennes

A lire également

Tendances culinaires : du vintage dans l’assiette ! Un poireau vinaigrette, une blanquette de veau et un Saint Honoré s’il-vous-plait !

Le 18/04/2018

La tendance néo-conservateur arrive en force dans les assiettes et avec elle le poireau vinaigrette, le céleri rémoulade ou la blanquette de veau, ces plats "canaille" d'autrefois qui n'étaient plus guère en vogue... Dans un monde où les "vraies" valeurs s'étiolent, le vintage dans l’assiette résonne comme un retour aux valeurs fondamentales…

La cuisson en croûte se modernise !

Le 02/03/2018

Connue depuis le Moyen Age, la cuisson en croûte fait l'objet d'un nouvel engouement. De la simple tourte au pâté, les chefs rivalisent de gourmandises pour redorer le blason de ce plat emblématique et technique. Nouveaux usages, nouvelles technologies, les industriels ont un challenge à relever...

Boucherie, fruits et légumes : une segmentation de l'offre de plus en plus poussée.

Le 06/02/2018

Après les labels ou les mentions d'origine, la qualification de l'offre se précise. De la race à viande pour les hachés à la variété du fruit pour les jus, les desserts frais ou les purées, l'exigence accrue de qualification des ingrédients ainsi que la quête de qualité poussent les industriels vers une hyper-segmentation de l'offre.