Conso. Les grands seniors : des mono-foyers à faible pouvoir d'achat

25/03/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Un rapport publié par le Conseil économique, social et environnemental, intitulé "Seniors et Cité", pointe du doigt "la fin de l'âge doré des tempes grises". En effet, les risques de pauvreté sont évalués à 11 % chez les 50-64 ans et à 16 % chez les plus de 65 ans. En cause, entre autres, la diminution des bénéficiaires du minimum vieillesse.

Parallèlement, le nombre de monofoyers explose : il est passé de 20 % en 1954 à 36 % en 2006, sachant que la moitié est constituée par les plus de 60 ans. A 75 ans, 14 % des hommes et 44 % des femmes vivent seuls. Les Françaises affichent une espérance de vie record au sein de l'Europe avec 84,4 ans versus 77,5 pour les hommes. La principale cause de mortalité demeure les maladies cardio-vasculaires, mais les tumeurs sont en forte progression et dans les deux cas, la mauvaise alimentation joue un rôle important.

 

Décryptage : les industriels de l'agroalimentaire et les professionnels de la restauration hors foyer doivent prendre en compte ces éléments démographiques pour proposer des offres adaptées en termes notamment de contenants, de formats et de marketing (femmes). Quant aux opérateurs de la distribution, ils doivent aussi imaginer de nouveaux canaux de vente pour toucher une population

- concernée par la fracture numérique (40 % des 60-69 ans sont connectés à Internet, 11 % des plus de 70 ans) mais qui s'équipe à vitesse grand V

- qui revient vers les centres urbains, plus que jamais en quête de commerces et de services de proximité (le nombre de foyers seniors locataires tend à augmenter alors qu'il était resté stable pendant des années).

Sources

Seniors et Cité, CES, mars 2009

Auteur Nadège Clapham, CCI Rennes

A lire également

Le boost des produits fermentés

Le 20/10/2017

Les aliments fermentés sont appréciés pour leur goût, pour leur conservation mais également pour leurs aspects nutritionnels. Méthode de conservation ancienne, la fermentation est réhabilitée en tant que cuisine santé. Les produits issus de cette technique culinaire constituent un marché porteur et les innovations sont de plus en plus prégnantes.

Un café aux actifs minceur

Le 12/09/2017

Porté par les préoccupations santé, le marché des compléments alimentaires affiche une forme au top ! La phytothérapie prend,aujourd'hui, une place prépondérante, notamment sur le secteur de la minceur. Fitalety, une start-up bretonne profite de cet engouement pour lancer une capsule de café aux actifs minceur.

Lipides contre glucides : l'offre de produits dédiés au régime cétogène s'étoffe.

Le 04/09/2017

Depuis plusieurs années, le discours diététique sur les lipides a beaucoup évolué et la diabolisation des graisses n'est plus de mise. Les nouveaux ANC de 2010 ont d'ailleurs marqué un tournant. Et si le régime low carb – high fat type diète cétogène devenait le nouveau "régime Dukan" ou " Weight Watchers" en terme de succès commercial ?