IAA. Fruit d'Or Coeur de Vie, prévenir plutôt que guérir

24/03/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Unilever entend profiter du succès de l'offre de santé préventive au sein du rayon margarine en lançant Fruit d'Or Coeur de Vie. Afin de concurrencer St-Hubert omega 3 ou encore Bridelife omega 3 récemment sorti par Lactalis, la marque propose une référence positionnée sur la santé cardiovasculaire, avec un produit riche en oméga 3, 6, 9 (acides gras insaturés aidant à maintenir le taux de cholestérol et donc bons pour la santé du coeur) ainsi qu'en vitamines B9 et E (système immunitaire, système nerveux). Le produit cible en priorité les seniors. Sa publicité met en scène la comédienne Véronique Jeannot.

 

Décryptage : Le marché des margarines a vu ses ventes diminuer de 2,6 % en un an. Une contre-performance attribuée aux produits de santé curative (anti-cholestérol), qui enregistrent des volumes en baisse de - 10,1 % alors que la santé préventive gagne + 9,6 %. Pour se démarquer de ses concurrents, Fruit d'Or mise sur une formulation certes la plus riche en omega 3 du marché, mais pas seulement car les promesses liés à ces acides gras ont déjà largement envahi le linéaire. Les seniors sont particulièrement sensibles aux produits positionnés sur la prévention du capital santé, qui plus est sur le créneau des maladies cardio-vasculaires, première cause de mortalité en France. Les Français semblent plus difficiles à convraincre sur le créneau du curatif.

Sources

"Fruit d'Or au coeur de la santé préventive"

Auteur Nadège Clapham, CCI Rennes

A lire également

Innover sur le segment de la minceur : Coca-cola Plus, le brûleur de graisses ?

Le 18/05/2017

Partout dans le monde, les politiques font la chasse aux calories, accusant divers produits, dont les sodas, de l’épidémie d'obésité. Charge aux industriels d'être proactifs et, avant toute coercition, de s'adapter tantôt par des stratégies de reformulation, tantôt par des actions de communication ou d'éducation nutritionnelle. Cas de la minceur...

Les nouvelles recommandations Anses, des impacts en IAA ?

Le 27/04/2017

L'Anses a publié les nouvelles recommandations nutritionnelles en terme de santé publique. De nouvelles catégories d’aliments, des contaminants alimentaires repérés et des habitudes alimentaires observées déterminent des objectifs de fréquence et de portions de consommation. Ces nouveaux repères ne seront pas sans conséquence pour le foodservice.

Eaux de bouleau, d'érable, de bambou... Les stars des eaux santé !

Le 20/04/2017

Après l'eau de coco, de nouvelles eaux surfent sur la vague naturelle voire élémentaire. Utilisées depuis des millénaires à des fins médicinales, les eaux de bouleau, d'érable et de bambou apparaissent en grande consommation. Sur quelles promesses marketing s'appuient les marques pour investir le secteur boisson ?