Concepts et promotions anti-crise pour la pause déjeuner

17/03/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

A Paris, la nouvelle enseigne Goütu a fait le pari de lancer un concept 100% low cost avec des sandwichs à 1, 2 et 3€, des soupes à 3€ et des desserts de 1 à 3 €.

 

Sans aller aussi loin, de nombreuses promotions font leur apparition dans la restauration :

- Outre-Atlantique, le restaurant londonien a proposé durant tout le mois de février à ses clients de « payer ce qu'ils voulaient ». Seules les boissons étaient facturées, les plats quant à eux valaient ce que le client voulait bien y consacrer. La formule a eu un véritable succès (2200 couverts hebdomadaires au lieu des 1100 habituels), Little Bay a refusé des clients par centaine et en moyenne, les clients ont payé autant, voire légèrement plus, qu'en temps normal.

 

- Le restaurant nantais « L'Etage » a choisi, quant à lui, de proposer tous les mardi midi une formule « anti-crise » à 3,50 € (plat + dessert) et a adapté pour ce menu le prix des boissons (2€ le verre de vin, 1€ le café).

 

- Et pour ne pas manquer les bons plans dans la Capitale, l'agence de conseil en réseaux de proximité Proxy'Top a mis en ligne un nouveau site internet « Et Toque à la Crise.com » qui recense toutes les offres promotionnelles des restaurateurs adhérents (www.ettoquealacrise.com )

 

Décryptage : Les Français préfèrent réduire leur budget pour le repas de midi, qui tend à devenir purement fonctionnel, "de nécessité". La baisse de fréquentation des établissements de restauration, même si elle est moins sensible en restauration rapide, impose aux entrepreneurs une grande réactivité. Des opportunités se font jour pour ceux qui créent des concepts low-cost, où l'argument prix est le critère décisionnel et motivant pour les consommateurs. Quant aux promotions, elle sont certes salvatrices sur le court terme mais qu'en est-il à plus longue échéance ? Une fois la crise passée, comment revenir aux tarifs "classiques" ? La baisse annoncée de la TVA à 5,5 % devraient aider les professionnels à réajuster leurs prix dans les mois qui viennent.

Sources

"Goütu, la version low-cost du sandwich" Néorestauration Mars 2009 -

"Goütu, le sandwich à 1€" L'Hôtellerie Restauration 22 janvier 2009 -

"Au restaurant du Little Bay, le client paie ce qu'il veut" Le Monde 5 mars 2009 -

"Et Toque à la crise ! Des promos en veux-tu en voilà!" Resto Pros Mars 2009 -

"Le concept de crise qui pousse le goût" BRA Mars 2009 -

"Un menu à 3,50 € les sort de la crise" Commerce Magazine Mars 2009.

Auteur AdminTv

A lire également

Brut Butcher, concept 100% viande

Le 26/09/2017

Concept hybride entre boucherie et fast-food à la française, Brut Butcher, met à l'honneur la viande de boucherie. Nouvelle coqueluche de restauration "fast casual", ce concept a été lancé par une famille d'artisans bouchers qui a souhaité allier ses 2 passions, la boucherie et la restauration.

Nos grands mères ont du talent : des recettes inspirées, créées et vendues par des seniors !

Le 26/07/2017

Alors que le chômage des seniors ne cesse d’augmenter, une start-up a décidé d’en faire un facteur de différenciation positive en misant sur le savoir-faire des seniors… A l’heure où les problématiques de consommation "senior" sont très questionnées, l’enseigne offre un potentiel terrain d’observation des usages "seniors" grandeur nature...
[...]

L'houmous, nouvelle tendance culinaire parisienne

Le 09/06/2017

Face à l’évolution des modes de vie et des comportements alimentaires des Français, les bars à thèmes ne cessent d’innover afin de séduire une clientèle plutôt branchée. En Avril, 2 délis israéliens ont ouvert leurs portes à 10 jours d’ intervalle seulement, Yafo et Soum Soum