IAA. Yoplait se positionne sur le low-cost

17/03/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Suite au lancement de l'éco pack de Danone c'est au tour de Yoplait de se positionner sur le low-cost avec « L'offre €co ». A la différence de son concurrent, Yoplait n'a pas conçu un nouveau produit mais a utilisé des références bien connues (Petit filou, Panier de Yoplait...) qu'il propose désormais en vente par quatre ou par six, le grammage et la recette restant inchangés. Avec pas moins de treize références à moins d'un euros vendues en GMS et dans les hard-discounts, la marque compte attirer de nouvelles cibles et augmenter ses ventes en volume.

Décryptage :

L'année 2008 à été morose pour le rayon de l'ultra-frais où l'on a constaté un recul des ventes de 4%, ces offres économiques ont pour but de recréer de l'attractivité dans ce linéaire, en proposant des produits de marques nationales à prix accessible. Sachant que la vente des produits des grandes industries laitières est plus impactée par le ralentissement économique que les autres, la stratégie du low-cost a pour principal objectif de concurrencer les MDD très présentes sur ce segment en jouant sur le prix de vente.

Dans un contexte où le consommateur souhaite davantage acheter au prix juste : préférence pour les produits peu coûteux plutôt que ceux en promotion, le prix psychologique d'1 euro est une réponse adaptée pour les clients qui souhaite acheter des produits de bonne qualité et les moins onéreux possibles.

De plus, les petits formats répondent aux besoins d'une société où la cellule familiale est de plus en plus fragmentée (personnes seules, seniors, familles monoparentales), les packs familiaux n'étant pas adaptés à ces nouveaux foyers ; ils ne font plus recette puisqu'ils sont jugés trop chers à l'unité et de quantité non adaptée pour une faible consommation.

Sources

"Produits à 1 euro, la brêche est ouverte", LSA, 5 février 2009

Auteur Anaïs Delourme, CCI Rennes

A lire également

Evolution des pratiques de consommation et de distribution de la viande : colloque Animal, viande et société, des liens qui s’effilochent ?

Le 20/12/2016

Les relations entre l’Homme et les animaux d’élevage ont évolué, modifiant les pratiques de consommation et de distribution. Le colloque organisé par le CIV en mai dernier, sur le thème "Animal, viande et société : des liens qui s’effilochent" a permis d'apporter des réponses aux nombreuses questions d’actualités qui impactent la filière viande.

Tendances alimentaires émergentes à l’horizon 2030

Le 30/11/2016

Publiée par AlimAvenir avec Futuribles, l’étude Vigie Alimentation 2016-2017 vient de paraître. Elle analyse 10 principales tendances alimentaires et les projette à horizon 2030. Auront-elles modifié la chaîne alimentaire ? Cette étude est le fruit d’un croisement de données et de visions d’experts. Retour sur ces dernières…

Les tendances Food & Drink 2017 selon la société d'études de marché Mintel.

Le 29/11/2016

Mintel, société d'études de marché et gestionnaire de GNPD, base de données mondiale de l'innovation, dévoile ses prédictions pour 2017 en matière de tendances alimentaires. Jenny Zegler, Global Food & Drink Analyst, propose une vision à l'échelle mondiale qui repose sur des attentes fortes en matière de santé, de praticité et de confiance.