IAA. Lu lance ses biscuits 100% plaisir et 100% bio

02/03/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le géant Lu crée une nouvelle gamme de biscuits certifiée AB « La Clé des Champs », destinée aux éco-citoyens gourmands. La catégorie des biscuits bio est un segment avec un fort potentiel de croissance, les innovations se multiplient au rayon diététique mais Lu est la seule marque ayant osé le référencement parmi les produits standards.

Sur le marché du naturel, la plupart des marques se focalisent soit sur l'aspect nutritionnel soit sur l'aspect éthique, sans prendre en compte le plaisir gustatif des consommateurs.

Les plus gourmands céderont facilement à leurs envies, avec un sachet non refermable qui incite au snacking. La Clé des Champs se décline en 4 références dont deux aux fruits et deux au chocolat, mais le prix (2 à 2.5 fois plus élevé) et l'importante liste d'ingrédients pourraient limiter les actes d'achat des plus fervents amateurs du bio.

Décryptage : Sur un marché dominé par des MDD très actives, Lu se montre exemplaire, en étant la première marque nationale à se lancer sur ce créneau. Avec un référencement dans le rayon épicerie sucrée et non diététique, le leader veut interpeller les chalands, pour faire de cette référence un produit de mass market. Cette innovation crée une rupture dans le linéaire avec un packaging facilement identifiable, se différenciant ainsi de ses concurrents.

De plus en plus, le segment du bio n'est plus considéré comme un mouvement alternatif mais comme une véritable tendance de fond. Preuve en est l'élargissement des gammes opéré par les distributeurs. Ces derniers espèrent, grâce aux MDD, démocratiser l'achat de produits bio dont le prix constitue encore un des principaux freins à l'achat.

Sources

" Biologique extension des marques" RIA n°698, Février 2009 "Lu prend la clé des champs" Linéaires n°244, Février 2009

Auteur Anaïs Delourme, CCI Rennes

A lire également

Pertes et gaspillages alimentaires : point à date et enjeux

Le 12/12/2016

Selon une étude réalisée pour l’ADEME, les pertes et gaspillages alimentaires générés tout au long de la chaîne alimentaire, sont estimés à 10 millions de tonnes par an. Transformateurs et distributeurs s’engagent. Pistes de réflexion.

L'identité bretonne : entre le bio, le mélange des genres, le fun et décalé…

Le 06/12/2016

La Bretagne est particulièrement dynamique en matière d'innovation agroalimentaire et demeure une véritable vitrine internationale. En misant sur la naturalité, le terroir, les entreprises "made in Bretagne" répondent aux attentes évolutives et montrent le dynamisme du secteur en matière d’innovation et d’adaptation.

Waitrose packaging en déchets alimentaires

Des déchets alimentaires pour faire des packagings alimentaires : la boucle est bouclée !

Le 10/10/2016

En Grande Bretagne, l’enseigne de distribution Waitrose vient de lancer deux références de pâtes alimentaires dans des packagings réalisés à partir de déchets de production de ces mêmes pâtes.