Des emballages qui contrôlent la prise de médicaments

23/02/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

L'entreprise néerlandaise The Compliers Group a conçu un emballage intelligent qui s'applique à tout type de médicament sous blister : des capteurs disposés sur la plaquette détectent l'ouverture de chaque alvéole (ou l'absence d'ouverture) et transmettent l'information à une puce RFID contenue dans une feuille auto-adhésive placée sur la boîte d'emballage. Puis la puce transmet l'information au téléphone mobile du patient et le prévient par exemple en cas d'oubli.

L'intérêt de cette solution est sa facilité de déploiement : en effet le pharmacien peut lui-même coller la puce sur la boîte de médicaments. L'information recueillie peut ensuite être transmise au médecin, au pharmacien, au centre de recherche. Une innovation qui ne laissera pas indifférents les pouvoirs publics : aux Pays-Bas les médicaments prescrits inutilement coûtent 3 milliards € par an.









A lire également

Wearable technologies : applications en santé

Wearable technology : Une tendance, et de plus en plus d'applications en santé

Le 30/09/2013

Alors que les annonces de mise sur le marché de montres connectées battent leur plein sur le secteur high-tech, c'est en réalité un nouveau segment de marché qui fait son apparition : les "wearable technology", ou encore la "technologie portée sur soi". Un marché qui devrait peser plus de 10 milliards de dollars en 2016.

Bilan projets TecSan de l'ANR

Technologies pour la Santé et l’Autonomie : Bilan des projets TecSan 2009-2013

Le 30/08/2013

Le programme TecSAN soutient depuis 2009 des projets de recherche collaborative sur des technologies pour l'autonomie ou la santé. Le bilan des projets menés permet de percevoir les défis et les progrès technologiques réalisés dans ces domaines.

Quand le corps communique avec un smartphone

Le 29/08/2013

Motorola collabore avec plusieurs start-ups américaines sur des solutions d’authentification qui pourraient demain remplacer les mots de passe. Ces dispositifs innovants offrent également des perspectives dans la m-santé.