RHD. Bio et végétarisme poussent en restauration commerciale

05/02/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Plusieurs concepts récents s'inscrivent dans la tendance du "Manger sain" :

A Hamburg, lancement de Waka-Waku, concept de restauration rapide proposant une cuisine au Wok à base de produits biologiques ou issus de l'agriculture raisonnée. Le restaurant Nat lancé quant à lui il y a un an à Hamburg va se dupliquer à Munich en proposant une carte à dominante végétarienne et végétalienne avec une note orientale.

A Londres, l'offre de restauration végétarienne se développe avec l'arrivée du concept new-yorkais végétarien Vanilla Black, l'ouverture de 2 restaurants Tibits, concept de restauration végétarienne Haut de Gamme né en Suisse en 2000.

En France, le réseau Biocoop de magasins spécialisés en produits biologiques a restructuré son offre de restauration avec le lancement de 3 restaurants Pique-Prune à Rennes. A Paris, "le Grenier de Notre Dame", un des plus anciens restaurants végétariens de la capitale, ouvre une deuxième unité à l'île Saint-Louis.

 

Décryptage : La cuisine bio et végétarienne, jusqu'alors "réservée" à une clientèle d'écolos marginaux voire sectaires.... émerge en restauration commerciale avec l'arrivée de concepts aboutis, positionnés sur le credo "bon pour le client = bon pour pour la planète". Ces restaurants attirent une clientèle jeune de plus en plus soucieuse de son alimentation. L'alimentation végétarienne rejoint les attentes des adeptes du bio : empreinte écologique réduite, alimentation naturelle proche du premiers maillon de la chaîne alimentaire, fruits-légumes-céréales issus d'une agriculture raisonnée et de producteurs locaux, etc. Ces restaurants attirent une clientèle plutôt jeune, à la fois éco-citoyenne et soucieuse de sa santé. Ils affichent un ticket-moyen repas généralement supérieur à 12 €.

Sources

"Pique-Prune, signature bio et végétarienne de Scarabée", "Nat crée l'événement bio", "Waku-Waku veut convertir l'europe au bio", Tibits, un végétarien haut de gamme", Néorestauration, Décembre 2008 "Le restaurant végétarien, c'est à la mode", BRA - Tendances restauration n° 307 - Janvier Février 2009

Auteur AdminTv

A lire également

Afficher le prix producteur/fournisseur : de l’exception au standard de demain !

Le 09/10/2017

Les petits ruisseaux feront les grandes rivières… A l’heure où la guerre des prix fait encore débat autour de « qui paye quoi ? » et « qui est le plus gros méchant loup ? », afficher le prix producteur ou fournisseur réengage le dialogue autour d’un prix consommateur "juste" pour échapper (enfin) à la course au prix "le plus bas"…

Ooho encapsule l’eau dans une membrane biodégradable aux algues

Le 18/09/2017

Ooho marque les esprits et connait déjà un gros succès sur les réseaux sociaux avec une capsule d’eau comestible et durable sous forme de bulle biodégradable. Elle fait de l’ombre aux bouteilles en plastique, ouvrant des perspectives d’évolution des pratiques de consommation d’eau, à commencer par les usages nomades ou sportifs...

En quoi le consommateur bio diffère du consommateur de produits conventionnels ? Etude Bionutrinet

Le 06/09/2017

En quoi manger bio est-il différent de ne pas manger bio ? Les consommateurs sont-ils plus ou moins riches, plus ou moins urbains ou plus cools que les autres ? La web-BD de Bio Consom'acteurs issue de l'étude Bionutrinet montre que la réalité est bien plus complexe, qu'il n'existe pas une mais de nombreuses façons de consommer bio...