Les objets deviennent communicants et facilitent l'accès au web pour les seniors

29/01/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le principe est simple : on munit des objets d'une étiquette communicante RFID, et on accède à des applications web (une vidéo, des photos, des messages ou de l'information) qui se lancent simplement en posant les objets sur un lecteur. Aucune action sur le clavier ou la souris n'est nécessaire. Le centre Erasme expérimente actuellement un tel produit dédié aux personnes âgées, qui n'est pas sans rappeler les solutions de la société rennaise Communicartes et les initiatives grand public des entreprises Violet (Ztamps) et Alcatel Lucent (Tikitag).

Il est aujourd'hui possible de faire communiquer simplement n'importe quel objet avec des applications web. Cela permet aux proches d'une personne âgée de l'aider à utiliser le net pour rester en contact, s'informer, se divertir. Cela constitue aussi pour les professionnels de l'accompagnement, de formidables opportunités de nouveaux services à imaginer dès aujourd'hui.






© Erasme.org


A lire également

Wearable technologies : applications en santé

Wearable technology : Une tendance, et de plus en plus d'applications en santé

Le 30/09/2013

Alors que les annonces de mise sur le marché de montres connectées battent leur plein sur le secteur high-tech, c'est en réalité un nouveau segment de marché qui fait son apparition : les "wearable technology", ou encore la "technologie portée sur soi". Un marché qui devrait peser plus de 10 milliards de dollars en 2016.

Bilan projets TecSan de l'ANR

Technologies pour la Santé et l’Autonomie : Bilan des projets TecSan 2009-2013

Le 30/08/2013

Le programme TecSAN soutient depuis 2009 des projets de recherche collaborative sur des technologies pour l'autonomie ou la santé. Le bilan des projets menés permet de percevoir les défis et les progrès technologiques réalisés dans ces domaines.

Quand le corps communique avec un smartphone

Le 29/08/2013

Motorola collabore avec plusieurs start-ups américaines sur des solutions d’authentification qui pourraient demain remplacer les mots de passe. Ces dispositifs innovants offrent également des perspectives dans la m-santé.