Distribution. Carrefour multiplie les concepts de proximité

28/01/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Après le lancement en septembre 2008 de l'enseigne Carrefour Market, le distributeur poursuit ses actions par la déclinaison des formats de proximité. Depuis novembre 2008 s’est ouvert à Antrain (35) et à Verson (14) un nouveau concept « Carrefour Contact » visant prioritairement les zones rurales. Ce type de magasin concentre son offre sur l'alimentaire, avec une large gamme de références au rayon frais libre-service et quelques linéaires en épicerie. Ce supermarché se veut plus proche avec un discours rassurant (cf. univers estampillés « Ma cave, Mon traiteur, Mon pain") tout en restant moderne grâce à un lifting complet des rayons.

 

Décryptage : Le leader mondial de la distribution poursuit sa stratégie mono-enseigne et choisit de segmenter l’offre proposée dans ses grandes et moyennes surfaces. La création de ces concepts répond à l’évolution des modes de vie et des attentes des clients. Avec le déclin relatif des hypermarchés, le distributeur souhaite recréer dans ses magasins l’atmosphère des petits commerces de campagne, qui se font de plus en plus rares et rencontrent pourtant un succès grandissant. Le groupe souhaite également surfer sur l'axe de la proximité et de la convivialité en ciblant cette fois les citadins. Ainsi il annonce l’ouverture de 3 magasins sous le nom de « Carrefour City ». Originalité du concept : une formule vente à emporter à moins 10 % et un espace détente où les actifs peuvent s'installer pour réchauffer un repas et déjeuner.

A l’issue de la phase test de ces établissements, l’enjeu pour le groupe sera probablement de remplacer certaines enseignes vieillissantes (Exemple : Shopi, proxi) en appliquant le principe de la géo-localisation : une offre dans les surfaces de vente adaptée en fonction de la zone géographique

Sources

"Carrefour Contact Antrain, Linéaires, janvier 2009"

Auteur Anaïs Delourme, CCI Rennes

A lire également

Pertes et gaspillages alimentaires : point à date et enjeux

Le 12/12/2016

Selon une étude réalisée pour l’ADEME, les pertes et gaspillages alimentaires générés tout au long de la chaîne alimentaire, sont estimés à 10 millions de tonnes par an. Transformateurs et distributeurs s’engagent. Pistes de réflexion.

L'identité bretonne : entre le bio, le mélange des genres, le fun et décalé…

Le 06/12/2016

La Bretagne est particulièrement dynamique en matière d'innovation agroalimentaire et demeure une véritable vitrine internationale. En misant sur la naturalité, le terroir, les entreprises "made in Bretagne" répondent aux attentes évolutives et montrent le dynamisme du secteur en matière d’innovation et d’adaptation.

Waitrose packaging en déchets alimentaires

Des déchets alimentaires pour faire des packagings alimentaires : la boucle est bouclée !

Le 10/10/2016

En Grande Bretagne, l’enseigne de distribution Waitrose vient de lancer deux références de pâtes alimentaires dans des packagings réalisés à partir de déchets de production de ces mêmes pâtes.