Distribution. Le vrac, nouvelle forme de merchandising en GMS

27/01/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le torréfacteur breton Coïc a mis au point un meuble de vente de café en vrac pour la GMS. Ce distributeur, baptisé Lilo Cafés, permet au chaland de composer lui-même son mélange à partir d'un interface tactile. Le paquet de café est vendu prix unique de 3,60 € les 250 g.

 

Décryptage : La vente en vrac est beaucoup plus développée aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni qu'en France. Dans l'Hexagone, les applications se limitent généralement aux céréales (petit-déjeuner, pâtes, riz), avec deux circuits principaux : les magasins spécialisés plutôt haut de gamme (magasins bio, boutiques café/thé) et les grandes surfaces classiques qui positionnent le vrac en produit discount. Ici, Coïc propose un tarif situé entre ces deux offres, qui se justifie par un merchandising différenciant.

Sources

"Le Breton Coïc revisite le café vrac", Linéaires, janvier 2009.

Auteur Nadège Clapham, CCI Rennes

A lire également

RE-BELLES, RE-GRAINED… : les produits "100% récup" ont vraiment leur mot à dire…

Le 10/01/2018

S’intéresser à l'anti-gaspi, c’est s’intéresser à chaque maillon de la chaîne de valeur : sélection de la matière première et des emballages, gestion et traitement des déchets... L’audace et l’inventivité sont nécessaires dans un contexte devenu favorable où le consommateur est demandeur et l’impact "image" si puissant… !



Tremplin, un jus issu de pommes dont les vergers sont en conversion vers le bio.

Le 08/01/2018

Avec plus de 7 milliards d'euros de chiffre d'affaire en 2016 et des ventes en croissance de 20% le marché du bio performe et n'arrive pas toujours à répondre à la demande. L’accompagnement de la conversion reste une priorité pour certains distributeurs comme Biocoop, afin de développer l’agriculture biologique en France. Exemple du jus Tremplin…

Consomm-acteurs : les entreprises qui mettent le bien-être animal au cœur de leur projet d'innovation.

Le 11/12/2017

Biodiversité, sauvegarde des espèces menacées, bien-être animal… Les exigences des consommateurs vont en faveur des produits "animal friendly"… Entre 2011 et 2017, les innovations positionnées "éthique - animal" ont été multipliées par 4 en Europe. Point sur ces innovations qui axent leur communication sur l'éthique.