L'arrêté relatif à la nouvelle grille de classification hôtelière est signé.

18/12/2008

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le Secrétaire d'Etat au Tourisme a signé l'arrêté concernant le nouveau classement hôtelier ainsi qu'un plan d'accompagnement financier de 1,5 milliard d'euros pour la modernisation de l'hôtellerie française sur 3 ans. Il a été élaboré par la Caisse des Dépôts et Consignations et Oséo.
Le nouveau classement intégre le label 5 étoiles auquel pourront prétendre certains établissements de luxe en France. Il supprime aussi le label sans étoile. La démarche sera volontaire mais payante pour l'hôtelier et le nouveau classement attribué pour 5 ans.
Les entreprises qui souhaiteront rénover leur établissement vont pouvoir solliciter un Prêt Participatif pour la Rénovation Hôtelière (PPRH). Disponible dès la rentrée, il sera compris entre 40 000 et 300 000 euros avec un taux préférentiel pour les établissements ne dépassant pas 3 étoiles dans les agglomérations de moins de 500 000 habitants.

Mais dans le contexte de crise actuel, les projets de rénovation programmés par certains hôteliers seront-ils maintenus ?

Sources

"Un nouveau label "5 étoiles" pour les hôtels français dès le 1er janvier", la Rédaction, site web www;latribune.fr, 17 décembre 2008

"Hôtellerie : qui va oser le prêt rénovation durant la crise ?", La Rédaction, site web www.lechotouristique.com, 18 décembre 2008

Auteur Georgette Mercier, CCI du Morbihan