Electromobilité : 8 pays s’engagent dans une initiative commune

15/12/2010 (modifié le 15 déc. 2010)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

C'est sous l'égide de l'agence Internationale de l'énergie (IEA), que l'initiative Véhicules Electriques (EVI) a été lancée en juillet 2010. 8 pays (Chine, France, Allemagne, Japon, Afrique du Sud, Espagne, Suède, Etats Unis) se sont engagés pour partager leurs expériences et leurs informations sur le développement des véhicules électriques et hybrides.

L'objectif est de favoriser et de coordonner la mise en circulation des 20 millions de véhicules électriques prévue d'ici 2020 (hypothèse IEA).

Chacun des 8 pays s'est engagé à :

  • Lancer des expérimentations dans des villes pilotes. Nous rappellerons que la France a labélisé une douzaine de villes pour tester l'électromobilité dont Rennes.
  • Collaborer en matière de financement de la recherche.
  • Partager les bonnes pratiques en matière de politique de développement de la mobilité électrique.
  • Définir des normes universelles sur l'évaluation de véhicules, des infrastructures et en matière de protocoles de communication.

Par ailleurs il a été convenue de tester l'ensemble des véhicules électriques : Véhicules hybrides, Véhicule hybrides rechargeables (plugin), Véhicules électriques, Véhicules équipé d'une pile à combustible.

Chaque gouvernement s'est engagé à intégrer l'électromobilité dans les transports publics et au sein de leur propre flotte de voitures. Les producteurs d'énergie et les principaux constructeurs de chaque pays seront associés à cette démarche.

Après une réunion courant octobre au salon de l'automobile de Paris, qui a regroupé 75 experts et délégués internationaux, un prochain point d'avancement de cette initiative a été fixé au printemps 2011 au salon de Shanghai.

A lire également

La technologie diesel est-t-elle encore un avenir pour l'automobile ?

Le 22/09/2017

Depuis la déclaration de l'OMS en 2012 sur la nature cancérigène des polluants du diesel, les constructeurs ont accéléré le développement du "diesel propre" sans pouvoir inverser la tendance forte de baisse des ventes et dans un discours devenu bien difficile à entendre dans le contexte du dieselgate.

Les transports à la demande : la mobilité qui sauvera les villes ?

Le 15/09/2017

A l’occasion de la sortie du rapport de POLIS “Mobility as a service : implications for urban and regional transport”, nous avions envie de revenir sur les transports à la demande et leurs enjeux dans le tissu urbain.

Cela s'est passé cet été dans la galaxie Véhicules & Mobilités !

Le 01/09/2017

Déjà la rentrée ! Que s'est-il passé cet été dans la galaxie Véhicules & Mobilités ? Vous trouverez ici les articles qui ont retenu notre attention en supplément de notre revue de presse hebdomadaire qui reprend cette semaine :-) Au sommaire : Dieselgate, Mobilité de demain, Bio GNV, Véhicules électriques, voitures autonomes.