Diverses initiatives en France pour l'habitat senior de demain

02/12/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Maisons intelligentes, appartements témoins ou maisons domotisées, cela fait maintenant quelques années que fleurissent ici et là en France diverses initiatives visant à explorer des pistes innovantes d'utilisation des nouvelles technologies permettant d'adapter le logement aux évolutions démographiques et permettre notamment aux seniors de rester plus longtemps chez eux.

Ces initiatives ont des vocations différentes en fonction des projets et de leurs porteurs, ainsi il existe :

Des lieux d'expérimentations :

Maison intelligente Blagnac

L'IUT de Blagnac, dépendant de l'Université de Toulouse II-Le Mirail, vient d'inaugurer une Maison intelligente où l'on teste des technologies permettant de vivre chez soi plus longtemps. Lieu d'expérimentation à la croisée des technologies et des sciences humaines, ce projet associe recherche universitaire, industriels et acteurs politiques. Sa vocation est de devenir un laboratoire pour les professionnels et industriels mais aussi un terrain d'apprentissage pour les étudiants.

Logo Home Lab

L'Institut de la Vision, centre de recherche situé à Paris et dédié aux maladies de la vision, abrite aussi un appartement témoin (le "Home Lab") dans lequel sont testés des produits censés améliorer et faciliter le quotidien des personnes malvoyantes.

Des lieux de démonstration :

En 2008, le Pôle des technologies Médicales de Saint Etienne avait reconstitué un appartement évolutif pour le maintien à domicile dans le cadre de la Biennale Internationale du design dans l'objectif de montrer qu'il est possible d'adapter un domicile en fonction des besoins des personnes en perte de mobilité et de repères.

A Montmirail (Champagne et Ardenne) en 2009 était présenté une maison "domotique et télémédecine"  dans l'objectif d'expliquer et de démystifier une installation domotique, multimédia et de télémédecine dans le cadre du maintien à domicile et de l'hospitalisation à domicile.

En Haute Garonne, dans un cadre un peu plus large autour des technologies de la domotique, le Domoloft est un appartement témoin dédié à la présentation de systèmes domotiques au sein d'un loft situé au lycée Charles de Gaulle de Muret. Le domoloft est aussi un lieu de formation pour les étudiants du BTS Domotique.

Des lieux de développement de produits et services :

Logo GerhomeLe laboratoire "Gerhome" (appartement de 2 pièces en fabrication modulaire) piloté dans le sud de la France par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) de Sophia Antipolis, l'INRIA et le CHU de Nice, a pour objectif de concevoir, d'expérimenter et de certifier des solutions techniques développées par les différents partenaires du projet.

A Rennes, l'appartement prototype du projet IDA (logement type d'une personne agée locataire dans l'habitat social) avait pour vocation à la fois d'être un lieu de test et validation de solutions technologiques utiles, acceptables, utilisables et déployables, et aussi un lieu de sensibilisation à ces technologies (aussi bien pour le grand public que pour les professionnels intervenant aux domiciles et les acteurs politiques) et de développement de nouvelles offres de services en lien avec les industriels.

Des lieux de formation :

La CCI d'Alençon et l'ISERP (Institut des Services à la Personne) construisent une maison (livraison prévue fin 2011) équipée de technologies innovantes destinées au maintien à domicile des personnes âgées. Cette maison servira de support pédagogique aux établissements qui forment les professionnels des services à la personne.

Des vitrines technologiques :

Ces espaces permettent surtout aux industriels de mettre en avant leurs avancées technologiques, des groupes comme Legrand ont même créé leur propre espace dédié (la maison In One by Legrand) . Cependant, ces initiatives restent souvent à destination du monde professionnel, elles sont pourtant largement relayées par les médias dans des reportages télévisés car souvent assez (voir très) futuriste, mais aussi éloignées des besoins réels et attentes des personnes.

On retrouve enfin des espaces dédiés aux nouvelles technologies dans les divers salons spécialisés (Village des technologies lors du salon des services à la personne en Novembre 2010, espace "Nouvelles technologies" à Autonomic Expo, ...). Ces espaces rencontrent un certain succès lors de ces événements éphémères.

Le travail de sensibilisation, de démystification de ces technologies est un processus long, mais qui commence à porter ces fruits, le public identifie maintenant clairement les technologies comme un moyen favorisant l'autonomie au domicile, et commence à exprimer sa volonté d'acquérir certains dispositifs. 

  • Des lieux "neutres", permettant au grand public de s'informer, aux professionnels de se former semblent être nécessaires pour développer ce mouvement,
  • Du côté industriel, des lieux d'expérimentation permettent de valider les dispositifs dans leur phase de développement (tant d'un point de vue technique que dans les usages). Mais on peut aussi et surtout sentir le besoin de certification des produits et services une fois ceux-ci finalisés. Cette certification sera sans doute nécessaire pour rassurer les utilisateurs.

A lire également

Opportunités Digitales 2014

Participez à la première rencontre francophone du numérique - Opportunités Digitales

Le 16/09/2014

Les 15-16 octobre prochain à Rennes, découvrez des solutions novatrices pour répondre aux problématiques que vous rencontrez dans votre métier. Venez exprimer vos besoins et découvrir les solutions de demain.

Le héros c'est toi ! Serious games développé par une association au CHU de Rennes

"Le Héros c'est toi !" un serious game développé au CHU de Rennes pour les enfants hospitalisés

Le 16/09/2014

A l’initiative des « P’tits Doudous de l’Hôpital Sud », une association d’infirmiers et de médecins anesthésistes du CHU de Rennes innove en utilisant le numérique pour faciliter la prise en charge des enfants lors des interventions chirurgicales, en proposant un jeu interactif sur tablette.

Zoom sur les 7 premiers projets Silver Eco retenus dans le concours "Innovation 2030"

Le 13/05/2014

Le 25 mars dernier, le Premier Ministre a dévoilé les 58 premiers projets retenus dans le cadre de la phase d'amorçage du Concours mondial d’innovation. Ce concours doit permettre de faire émerger les talents et les aider à développer en France des innovations dans chacune des 7 ambitions stratégiques sélectionnées par la Commission Innovation2030.