Une nouvelle génération d'auberges de jeunesse

18/11/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Les auberges de jeunesse traditionnelles ont toujours de nombreux adeptes à travers le monde. La fédération mondiale Hostelling International (HI) réunit aujourd'hui 4 500 auberges réparties dans 80 pays pour un parc d'environ 300 000 lits.

Mais une nouvelle génération d'auberges de jeunesse baptisées Hostels fait son apparition à travers le monde. Elles surfent sur le mouvement de  croissance du tourisme des jeunes et veulent séduire la Génération Y de 18 à 25 ans.
Avec un budget voyages plutôt restreint, elle n'en demeure pas moins une cible intéressante qui réalise plus de 7 voyages par an en moyenne, selon l'OMT.

Les points forts de l'offre des nouveaux acteurs :
- des prix entre 20 et 30 euros
- des localisations souvent idéales dans les grandes villes
- des chambres pour 2, 3 ou 4 personnes, des dortoirs (partage de la chambre et de la cuisine)
- une offre standard de bon niveau
- une offre bien référencée sur Internet
- le bar, une grande source de revenus
- les animations et soirées thématiques

Une illustration : St Christopher's Inn à Paris
http://www.st-christophers.co.uk/paris-hostels

Parmi les nouveaux acteurs :
-A & O Hotels (Allemagne)
- Meininger Gruppe (Allemagne)
- Beds & Bars avec ses Christopher's Inns (Royaume-Uni)
- Generator (Royaume-Uni)
- Che Lagarto Hostels (Amérique du Sud)
- The Base Backpachers (Nouvelle-Zélande)

Sources

"Auberge de jeunesse : une fringante centenaire", Arnaud Deltenre, HTR Novembre 2010

Site web St Christopher's Inn, http://www.st-christophers.co.uk/paris-hostels

Auteur Georgette Mercier, CCI du Morbihan