2 modèles de déploiement de technologies au domicile voient le jour en France

26/10/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Cette année 2010 est une année charnière pour deux projets d’envergure sur le territoire français :

                                                logo CG Creuse                           Logo IDA

Tout d’abord dans la Creuse où le fruit d'une expérimentation menée entre 2007 et 2008 aboutit aujourd’hui à un déploiement des technologies validées par le Conseil GénéralFaisant suite à un premier déploiement pilote de solutions domotiques entre 2007 et 2008 dans cette même région, le groupe Legrand et le Conseil Général Creusois viennent de signer, début Octobre 2010, un partenariat pour la diffusion de solutions technologiques en faveur du maintien à domicile des personnes âgées. La signature de ce partenariat fait suite à la publication d'un appel d'offre par le Conseil Général afin d'attribuer une Délégation de service public pour le déploiement et la gestion de "packs domotiques" au domicile de 3.200 logements où résident des personnes âgées en perte d'autonomie sur le département de la Creuse, et ce pour une période de 4 ans.

Sur le territoire de Rennes Métropole, faisant suite aux premières conclusions et travaux du projet IDA (Innovation Domicile Autonomie), les collectivités et les bailleurs sociaux de Rennes réunis au sein du CODEM* ont validé un plan d’action afin de rénover des logements dans le cadre du PLH (Programme Local de l'Habitat). Les technologies retenues et validés par le projet IDA favorisent l’autonomie des personnes âgées à leur domicile ainsi que l’intervention des acteurs de l’aide à domicile. Au cours des 6 prochaines années, 1200 logements existants du parc social sont prévus d'être adaptés : si l'on compare en termes de nombre de places, les volumétries projetées équivalent à 2 à 3 EHPAD** par an...

Le modèle de déploiement, appuyé sur le Programme Local de l'Habitat de Rennes Métropole, n'est pas sans rappeler la mesure n°2 du rapport de la mission "Vivre chez soi" paru en Juin 2010 et remis à la secrétaire d'Etat en charge des Aînés où il y est explicitement préconisé d'octroyer une part beaucoup plus importante aux personnes âgées dans les Plans Locaux de l'Habitat. Cette démarche mise en oeuvre dans la Métropôle Rennaise en est ainsi particulièrement intéressante en termes de réplicabilité dans les autres régions.
D'un point de vue des technologies retenues, il est intéressant de noter les points de recoupement et de complémentarité entre les projets Creusois et Rennais :
  • Les deux projets se sont centrés autour de solutions de sécurité au domicile, en validant l'intérêt d'un chemin lumineux (pour la sécurisation des trajets nocturnes) ainsi que d'une téléassistance évoluée intégrant la gestion des alertes de gaz, de fumée et de température.
  • Les conclusions du projet IDA à Rennes proposent par ailleurs la mise en place des solutions suivantes :
    • solutions d'accès aux logements (notamment pour les intervenants aux domiciles : aidants professionnels et/ou familiaux),
    • solutions d'accès aux immeubles (le contexte du projet IDA étant le parc social urbain),
    • pré-équipement des volets roulants pour pouvoir activer à tout moment la fonction de pilotage à distance (depuis un lit ou un fauteuil par exemple) si la personne ne peut plus se déplacer ou éprouve des difficultés.
D'un point de vue "service", le département de la Creuse a choisi de mettre en oeuvre son propre centre d'assistance (Domo Creuse Assistance) alors que le projet Rennais a fait appel à un prestataire privé qui a participé au projet collaboratif et a intégré les solutions préconisées à son offre de services.
Ces deux exemples ouvrent des voies de développement de technologies favorisant le maintien à domicile de personnes âgées dépendantes sous l'impulsion de collectivité locales.
* CODEM : Comité d'Observation de la Dépendance et de la Médiation
** EHPAD : Etablissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes 

A lire également

Des outils numériques au service de la relation pharmacien-patient

Le 06/08/2014

A la fois professionnel de santé et commerçant, le pharmacien d'officine est souvent le point d'entrée dans le parcours de soins. Son rôle de conseil a été renforcé par les récentes évolutions réglementaires. Dossier pharmaceutique, applications pour smartphones... : de nouvelles solutions servent de support à la relation pharmacien - patient.

La m-santé à la recherche d'un modèle économique

Le 14/05/2014

Les applications et dispositifs de M-santé se multiplient de façon exponentielle, notamment avec l'essor des objets connectés. Pourtant peu de services ont trouvé un modèle économique viable. Des récentes études du BCG et des exemples de services M-Santé déployés permettent d'esquisser des recommandations sur les business models à tester.

Contrat de Filière Silver Eco

Contrat de filière Silver Economie : analyse et recensement des actions engagées

Le 20/03/2014

Le Contrat de filière de la Silver Économie a été signé le jeudi 12 décembre dernier en présence d’acteurs privés et publics du secteur par Arnaud MONTEBOURG, Michèle DELAUNAY et Gilles SCHNEPP, président de la FIEEC et PDG de LEGRAND. 3 mois après son lancement, les premières actions sont lancées parmi les 60 propositions de ce contrat.