Un accord pour l’expérimentation de 100 véhicules électriques du groupe PSA en région Bretagne

12/10/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le 7 octobre dernier, l'usine PSA de la Janais accueillait Philippe VARIN, président du groupe, venu officialiser le lancement de la 508. La montée en cadence progressive de la production de la dernière née de chez Peugeot représentera en 2011, 60% d'activité en plus par rapport à 2010.

A cette occasion, Philippe VARIN a aussi annoncé la signature prochaine d'un accord avec la Région Bretagne et Rennes Métropole sur un programme d'expérimentation mobilisant une centaine de véhicules électriques Ion et C-zéro prochainement lancées par le groupe. L'objectif de cette expérimentation sera de tester l'introduction de véhicules électriques pour différents usages en testant différents business models. L'expérimentation devrait voir le jour sous la forme de 8 sous-projets dont un test de location sur l'axe Rennes/Saint-Malo qui permettra entre autre de tester les conditions de recharge rapide; la distance Rennes/Saint Malo de 70 km imposera en effet une recharge rapide pour un aller/retour. Un autre test pourrait concerner la mutualisation d'une flotte de véhicules électriques entre les petites et moyennes entreprises d'une zone d'activité.

Cette annonce d'expérimentation fait suite à l'engagement des collectivités Bretonnes dans le projet Véhicule Vert Bretagne et la signature par Rennes Metropole de la charte d'engagement pour le déploiement des infrastructures de recharge.

 

A lire également

L'électrique gagnerait haut la main l'analyse en cycle de vie face au thermique

Le 14/11/2017

Les prises de positions dans plusieurs régions du monde contre le thermique et pour l'électrique ravivent les interrogations sur la pertinence d'un choix électrique et notamment sur la réalité de son avantage environnemental. La revue des études de cycle de vie réalisées par un universitaire belge apporte un éclairage à considérer.

Quel cerveau pour la voiture du futur ? [par l'Atelier]

Le 29/09/2017

[Extrait de l'article initialement paru sur l'Atelier] La voiture de demain sera non polluante, ultra-communicante et autonome. Mais pour libérer le conducteur de toute tâche de conduite, celle-ci devra disposer d'une puissance de calcul conséquente. Une rupture technologique pour les constructeurs automobiles et leurs équipementiers.

La technologie diesel est-t-elle encore un avenir pour l'automobile ?

Le 22/09/2017

Depuis la déclaration de l'OMS en 2012 sur la nature cancérigène des polluants du diesel, les constructeurs ont accéléré le développement du "diesel propre" sans pouvoir inverser la tendance forte de baisse des ventes et dans un discours devenu bien difficile à entendre dans le contexte du dieselgate.