Eclairage des commerces : comment mieux éclairer en réduisant sa facture énergétique ?

05/10/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

La CCI Rennes Bretagne organisait les 27 et 28 septembre 2010 à Rennes et Redon, deux ateliers sur l'éclairage dans les commerces. Ces ateliers étaient animés par Cyril Ihssan, président de l'OPMEC (Observatoire pour la Promotion et la Modernisation de l'Eclairage du Commerce en France).

L'objectif était de montrer aux commerçants qu'il est possible d'optimiser l'éclairage de leur point de vente pour le rendre plus séduisant, plus attractif et confortable, tout en diminuant nettement leur facture énergétique. Et pour être en mesure de dialoguer avec un professionnel de l'éclairage, le commerçant doit acquérir quelques notions de base : le vocabulaire (Lux, Lumen, Kelvin, IRC ou indice de rendu des couleurs...), les technologies et leurs caractéristiques, les différents types d'éclairage (façade, vitrine, ambiance, accentuation...), enfin la réglementation.

L'OPMEC constate que la plupart des commerces utilisent encore pour leur éclairage des lampes à incandescence également appelées lampes à filament, une technologie qui transforme 90% de l'énergie consommée en chaleur et seulement 10% en lumière. Conséquence du Grenelle de l'Environnement, les lampes à incandescence vont disparaître progressivement d'ici 2012 pour laisser place à des technologies plus économes et plus durables : ainsi les lampes à fluorescence et les lampes à iodure présentent une bonne efficacité lumineuse et une durée de vie allongée par rapport aux anciennes lampes à filament.

Second constat : dans de nombreux commerces le type d'éclairage en place n'a pas été réfléchi en fonction de l'activité exercée et s'avère souvent inadapté. En effet l'éclairage d'un magasin d'optique, d'une boulangerie, d'une agence de voyages ou d'un commerce d'habillement doit être conçu en réponse aux exigences propres à ces différentes activités.

Enfin troisième constat : l'éclairage représente généralement entre 35 et 60% de la facture énergétique totale d'un commerce. Autrement dit il s'agit là d'un poste de dépense loin d'être négligeable, et une véritable source d'économie.

Maintenant, comment les commerçants peuvent-ils se repérer parmi toutes les options possibles et être certains de faire les bons choix ? Pour les y aider, l'OPMEC a conçu un diagnostic éclairage qui se déroule en quatre étapes :

1°) une sensibilisation du commerçant (vocabulaire, technique, réglementation)
2°) un bilan quantitatif et qualitatif de son éclairage et de la dépense énergétique correspondant à cet éclairage
3°) une démonstration de solutions d'éclairage dans le point de vente
4°) des préconisations en vue d'optimiser l'éclairage par espace à l'intérieur du magasin et par ordre de priorité - sachant qu'il n'y a jamais un seul éclairage possible mais plusieurs options en fonction de l'activité, du lieu, de son identité et des souhaits exprimés par le commerçant.

Le diagnostic éclairage est réalisé chez le commerçant par un professionnel formé et labellisé par l'OPMEC selon une méthodologie éprouvée : architecte d'intérieur, maître d'oeuvre, designer ou entreprise spécialisée dans l'agencement des magasins.

Les commerçants exerçant sur le territoire de la CCI Rennes Bretagne intéressés par un diagnostic éclairage sont invités à prendre contact avec la CCI :
Contact : Gilles Keromnès
Tél. 02 99 33 66 66
gkeromnes@rennes.cci.fr

Télécharger la présentation de l'OPMEC.

Pour en savoir plus : l'OPMEC publie le premier Guide de l’éclairage des magasins (éd. Eyrolles, sept. 2010). Ce guide présente les enjeux de l'éclairage et ses moyens de mise en œuvre. Il s 'adresse à tous les professionnels : commerçants, électriciens, éclairagistes et architectes. En vente en librairie.

A lire également

3ème Trophées du Commerce du Pays de Rennes.

Le 09/01/2017

Vif succès pour cette troisième édition des Trophées du Commerce organisée par l'Union du Commerce du Pays de Rennes. Ces Trophées ont départagé les finalistes. Un beau panel d’initiatives commerciales mis en lumière le temps d’une soirée et dont les gagnants seront accompagnés sur toute l’année 2017.

Transformation numérique des TPE en Bretagne.

Le 18/11/2016

La Région Bretagne lance un appel à projets expérimental qui a pour but d'accompagner les TPE dans leur transformation numérique. L’objectif est de valider si ce type de programme peut réellement constituer un effet de levier sur les petites entreprises et de promouvoir le caractère transformant par les outils numériques.

Challenge du Commerce : promouvoir et récompenser les commerçants dynamiques.

Le 18/11/2016

Le Challenge du Commerce et des Services est une occasion de mettre en lumière l’activité des commerçants, des prestataires de services, et des unions commerciales.