Snacking sain : comment faire cohabiter santé et plaisir ?

30/09/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

En matière de snacking, le fait de pouvoir manger équilibré prend de l'importance pour les Français (71 % y sont attachés) mais n'arrive pourtant qu'en 4ème position derrière le goût, le prix et la variété. Si plus de la moitié des enseignes leaders du snacking ont développé une stratégie nutritionnelle, elles ont compris que la quête du diététiquement correct avait ses limites. A vouloir aller trop loin, certains concepts n'ont pu sortir de la capitale.

Ainsi, Sodexo en restauration collective, Bergams ou encore Fresh Food Village en restauration commerciale ont préféré faire cohabiter les tendances : le premier, privilégiant la variété, établit les profils nutritionnels de ses recettes ; les suivants visent l'originalité et la surprise en associant au bien-être des mariages de textures, l'incorporation d'ingrédients fonctionnels ou exotiques.

Décryptage : Les Français s'attachent de plus en plus à la vertu santé de leur alimentation. Mais il existe une dichotomie entre les attentes exprimées (produits sains, équilibrés) et les attentes réelles (goût, satiété).

Pour la minceur, si le concept s'écarte trop de la nature même du produit, le succès n'est pas au rendez-vous. Ceci se vérifie tout particulièrement sur le snacking où le plaisir est une condition sine qua non. Et au royaume de la gourmandise, graisses et sucres règnent souvent en maîtres...

La quête du plaisir par d'autres biais que les calories devient donc une nécessité incontournable. Le cabinet XTC suggère ainsi des positionnements gagnants type plaisir-authenticité ou variété des sens qui se révèlent être déclencheurs d'achat et de réachat.

Sources

"Le snacking réinvente le grignotage sain", Néorestauration, septembre 2010.

Auteur Stéphanie Le Donge, CCI Rennes

A lire également

Les régimes à la mode : le "détox" ou "comment se purifier des excès de la vie moderne".

Le 23/01/2017

La tendance est au "healthy" : une alimentation saine, naturelle, biologique, de plus en plus végétale... Et face aux excès dont nous prenons de plus en plus conscience, les promesses detox prennent sens aux yeux des consommateurs. Ainsi l'offre de produits détoxifiants s'est fortement accrue en 2016 et la tendance se confirme en 2017.

Innovations : les industriels surfent sur la vague des superaliments.

Le 12/01/2017

La notoriété des super-aliments progresse. Ils sont en effet perçus comme une réponse à nos problèmes de santé. Une étude réalisée par Mintel GNPD (Global New Product Database) souligne la popularité de ces aliments riches en nutriments aux bienfaits multiples et révèle une explosion quant à leur incorporation dans de nouveaux produits.

Santé osseuse : une nouvelle promesse dans l'univers des margarines.

Le 19/12/2016

Caractérisée par des douleurs et des fractures plus fréquentes, l'ostéoporose représente un vrai problème de santé publique et touche 30 % des femmes et 20 % des hommes de plus de 50 ans. Après les compléments alimentaires et les laits blancs, de nouvelles catégories de produits font aujourd'hui leur apparition sur la promesse santé osseuse.