Fish Kiss : le poisson à la vapeur investit la restauration rapide.

24/09/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Pour créer Fish Kiss, Jean Christophe d'Elbée,  s'est inspiré de la cuisine de son enfance. Il a ainsi inventé  les Vapillotes : des  poissons et garnitures cuits à la vapeur servis dans des barquettes en bois de peuplier.

Après avoir testé son idée dans un petit local à Lyon, le jeune créateur s'est ensuite associé à Christophe Equisoain pour remporter, ensemble, le concours des jeunes entrepreneurs. Ils ont ainsi pu  ouvrir un nouveau restaurant dans le  centre commercial de la Part-Dieu à Lyon.

Ouvert tous les jours de 9h à 23h, le restaurant propose de la vente à emporter et sur place, dans une ambiance marine avec une offre alimentaire composée exclusivement de produits frais. Pour un ticket moyen autour de 12 euros, la clientèle, essentiellement féminine, choisit trois poissons parmi six, deux accompagnements et une sauce. Les Vapillottes sont cuisinées devant le client et servies sur plateaux avec  des couverts en plastique. A la fin du repas,  le client est invité à faire son tri sélectif.  

Devant leur succès, les deux associés envisagent de développer leur concept sous forme d'une franchise en France et à l'International.

Fish Kiss 1    Fish Kiss 2

Décryptage : La restauration rapide continue de se développer en France avec l'apparition de nouveaux concepts. Le consommateur surveille son alimentation et aspire à manger des produits sains à un prix raisonnable.

Dans ce contexte, le poisson avait encore du mal à trouver sa place hormis l'explosion des bars à sushis. De même la cuisine à la vapeur en développement ces dernières années à l'instar du restaurant « A toutes vapeurs » primé deux fois pour les Leaders Club en 2004 et 2007, se déclinait assez peu en restauration rapide.

En inventant les Vapillottes, les créateurs de Fish Kiss ouvrent la voie à d'autres territoires et, sans doute aussi, à d'autres consommateurs.

Sources

BRA-Tendances Restauration, n°321, Aout-Septembre 2010. Néo Restauration, n°478, septembre 2010.

Auteur Fabienne Carboni, CCI Rennes

A lire également

La tendance "Hygge" version restauration collective

Le 04/04/2018

Lors de la 6ème édition de Cantina, convention de la restauration collective, la société IBOOZT est intervenue sur le mouvement Hygge, qui permettrait de concilier la qualité de l’alimentation avec le bien-être personnel et l'efficacité professionnelle. Au Danemark, la restauration collective est passée à ce modèle...

Le kasha surfe sur la tendance sans gluten, en restauration et bientôt en GMS.

Le 30/03/2018

La tendance est à la découverte de nouveaux ingrédients qui s'immisceraient dans nos plats traditionnels pour y apporter une touche "healthy". Le sarrasin peut par exemple se prévaloir de nombreux bienfaits santé. Place aujourd'hui au kasha qui inspire à la fois des nouveaux concepts de crêperies mais également l'innovation industrielle.

La restauration, initiatrice des tendances en GMS. Quid de l'offre végétale ?

Le 14/02/2018

La restauration impulserait-elle les tendances à venir ? Et bien oui !
L'offre en GMS se flexitarise de plus en plus, à en voir toutes les innovations végétales.
Tendance loin d’être nouvelle, puisque nos grands chefs l'avaient prédite depuis longtemps...