L'autopartage investit le marché des entreprises

13/10/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Et si aujourd'hui « le must » n’était plus de posséder, ou d’acheter une voiture, mais de louer celle dont vous avez besoin à un instant T, et en fonction d'une nécessité particulière. (Déplacement professionnel, déplacement personnel, seul ou à plusieurs, gestion de flotte de véhicules d’entreprise).

Que ce soit un véhicule thermique ou électrique, cette pratique est en train de devenir une réalité et d’investir le marché des entreprises.

L’auto-partage est un service de mise à disposition de véhicules, à ne pas confondre avec le covoiturage. Cette offre est née en 1980 en Suisse et en Allemagne, depuis il s’est développé à travers l’Europe, avec quelques disparités en fonction des pays. C’est ainsi que Daimler a déjà organisé son offre en Allemagne, mais aussi dans des villes des Etats-Unis avec son offre « Car2go ».

Les constructeurs Français eux aussi proposent leurs offres : Peugeot a signé un accord avec Veolia, et la société hollandaise spécialiste de l’autopartage Greenwheels  pour l’achat de sa future citadine iOn. La société Greeenwheels entend proposer  une offre  sur plusieurs centaines de véhicules électriques d’abord aux Pays-Bas, puis en Allemagne et au Royaume uni.

Citroën va également proposer sa C-Zéro en location. Le loyer mensuel est fixé à 459 euros pour une durée de quatre ans, qui pourra être prolongée pour quatre années supplémentaires au tarif de 260 euros par mois.

Les loueurs longue durée comme la société Arval annonce aussi aux entreprises une offre d’autopartage qui reprend tous les avantages connus de cette solution : amélioration du poste déplacements professionnels, optimisation du taux d’utilisation des véhicules, réalisation d’économies sur la gestion de flotte automobile et enfin réduction de l’empreinte carbone.

La coopérative d’entreprises France Auto-partage qui regroupe 12 opérateurs : Lilas Autopartage à Lille, Otolis à Poitiers, AutoCool à Bordeaux, Mobilib’ à Toulouse, Modulauto à Montpellier/Nîmes, Auto’trement à Strasbourg, Autocité à Besançon, Autolib’ à Lyon, CarLiberté à Chambéry/Annecy, Alpes Autopartage à Grenoble, Autopartage Provence à Marseille et City Roul’ à Rennes.

France Auto-partage sera d'ailleurs présent sur le Mondial de l’automobile qui se tiendra à Paris du 2 au 17 octobre 2010.

A Rennes City Roul’ a déployé son offre de service, et vient de lever 600000 euros pour renforcer ses fonds propres. L’entreprise veut s’attaquer au marché des entreprises, et a signé un accord avec la Ville de Rennes pour organiser son offre sur plus d'une trentaine de parcs dédiés à la location de véhicules.

L’autopartage devient une solution à part entière dans la panoplie des offres de déplacement. Elle représente une réponse en parfaite adéquation avec cette nouvelle économie de fonctionnalité et vous pouvez dès à présent la tester pour gérer vos flottes de véhicules d’entreprises, voire vos déplacements personnels.

A lire également

La dynamique du déchet comme ressource : AMI recyclage et valorisation des déchets

Le 31/01/2014

L'AMI recyclage et valorisation des déchets est ouvert jusqu'au 16 janvier 2015
Quelques précisions sur les projets attendus.

Crisalide Eco-activités 2014 : candidatez !

Le 29/01/2014

Candidatez jusqu'au 14 février 2014 (dernier délai)

Eco-industries : le 5ème appel à projets est lancé

Le 24/09/2013

Cet AAP vise à soutenir des projets collaboratifs de recherche et développement à fort potentiel économique et apportant des réponses aux enjeux environnementaux ciblés.
L'AAP Eco-industries est ouvert au 16 septembre jusqu'au 25 octobre 2013. 4 axes thématiques à fort enjeux économiques et environnementaux ont été retenus pour cet appel à pro[...]