Conscience éco-citoyenne grandissante des consommateurs sur les emballages alimentaires.

22/07/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

L'IFOP a réalisé un sondage en février 2010 pour le compte de l'ACN (Alliance Carton Nature) sur « Les Français et les emballages de produits alimentaires ».

Quelques comparaisons :

 

+

-

La Brique

  • Facile à ranger
  • Recyclable (tri aisé)
  • Matériaux le plus respectueux de l'environnement
 

La Conserve

  • Prix
  • Prête à l'emploi
  • Facile à stocker
  • Rapide à utiliser
  • Appétence
  • Souvent associée à des catégories de produits spécifiques (ex légumes)

Le Verre

  • Hygiénique
  • Esthétique
  • Bon pour les produits de qualité et de tradition
  • Plébiscité par les seniors
  • Transparence pas toujours adaptée à tous les produits (ex couleur des soupes)

Les résultats de ce sondage montrent que le critère environnemental prend de plus en plus d'ampleur dans le choix des consommateurs. Ce critère arrive en 3ème place après le prix et le caractère pratique du conditionnement avec 67 % des suffrages en ce qui concerne les liquides (lait, jus de fruits...). L'attente est forte vis-à-vis des distributeurs desquels on espère une mise en avant appuyée des produits dont le contenant est plus respectueux de l'environnement (93 %).

Les Français sont particulièrement sensibles à la fin de vie des produits (matériaux recyclables et biodégradables (62 %) et un peu moins concernés encore par la fabrication amont des produits et l'émission de CO2 qui en résulte (37 %).

Décryptage : La démarche éco-citoyenne progresse dans tous les secteurs de la consommation. Les campagnes publicitaires menées depuis des années par les pouvoirs publics sur le tri sélectif ont conduit à une forte sensibilisation des acheteurs sur le caractère recyclable des emballages.

Les informations sur les conséquences pour la planète des gaz à effet de serre sont plus récentes, mais nul doute que les préoccupations gouvernementales fortes sur les émissions de CO2 entraîneront un mouvement de fond.

Pour ce faire, l'affichage environnemental obligatoire, même s'il a été décalé de 6 mois au 1er juillet 2011, devrait contribuer à une plus grande conscience des consommateurs sur l'impact de leurs achats sur l'environnement.

Tout l'enjeu sera de trouver des critères simples et faciles à lire et à comprendre pour le shopper.

Sources

« L’environnement entre dans les critères de choix », Process, Mai 2010.

Auteur Catherine Miniot, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Anti-gaspi : les crackers Résurrection valorisent les drêches de brasserie

Le 13/04/2018

Transformer un déchet en ressource, telle est l'idée de Nathalie Golliet et Marie Kerouedan. Après avoir créé en 2015 Re(f)use, une structure visant à valoriser les déchets culinaires, ces deux passionnées lancent, dans un esprit de développement durable les crackers Résurrection issus des drêches de brasseries.

"Nous, épiceries anti-gaspi", prochaine ouverture à Rennes !

Le 29/03/2018

Face à l'engouement pour la lutte contre le gaspillage alimentaire, les initiatives se multiplient. Deux entrepreneurs engagés, Vincent Justin et Charles Lottmann, lancent un nouveau circuit de distribution permettant aux fournisseurs de vendre leurs produits déclassés et invendus dans l'enseigne "Nous".

Sans pesticide, sans insecticide, zéro résidu ou sans traitement après récolte... A chacun sa promesse.

Le 15/03/2018

Les pesticides occupent aujourd'hui une large place dans les débats… Encouragées par les considérations des consommateurs toujours plus inquiets et une actualité qui renforce la défiance, les filières ont déjà pris les devants. Pommes de terre, tomates et autres fruits et légumes font le choix de logos impactants pour se différencier en linéaire.