L'innovation, raison d'être des industriels

12/07/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Malgré la crise économique, financière ou même morale, les industriels n'ont pas freiné leurs investissements en recherche et développement : 28% des entreprises alimentaires y consacrent 1 à 3 % de leur CA, contre 18,5 % en 2008. D'ailleurs, 78,5 % d'entre elles prétendent avoir lancé de nouveaux produits en 2010 (source IPA).

L'innovation se traduit essentiellement par des améliorations et des déclinaisons de recettes ou de produits existants. Plus rares sont les entreprises qui font le pari de l'audace au travers de produits rupturistes. Réussir un lancement d'un nouveau produit est une démarche onéreuse et difficile. Ainsi, certains fabricants puisent leurs sources auprès des consommateurs quand d'autres s'entourent de systèmes de compétences tels les centres de compétitivité, clusters ou toute autre nouvelle grappe.

Décryptage : Tous les industriels de l'alimentaire sont aujourd'hui convaincus que l'innovation est un moteur de développement. Le dernier baromètre de l'innovation, réalisé par le SIAL, montre que « 94% des industriels pensent que le gros de la crise est passé et que c'est le moment d'innover ; 81% d'entre eux sont persuadés que le rythme de l'innovation va s'accélérer dans les prochaines années ».

Si la principale préoccupation des entreprises est le gain de productivité, rappelons qu'innover reste un excellent moyen de communiquer. Le lancement d'un nouveau produit est un facteur de  compétitivité, une preuve de réussite qui permet de renouer avec les distributeurs comme les consommateurs.

Sources

"Innover toujours pour rester dans la course", LSA, 17 juin 2010

Auteur Stéphanie Le Donge, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Le "gender marketing" en alimentaire mise sur la taille de la portion.

Le 19/12/2017

A l'heure où le "gender marketing" bat son plein dans les rayons jouets, certaines initiatives se démarquent en alimentaire. Non sans rappeler Charal et sa gamme "petit Appétit", les burgers genrés de Spar en Autriche misent sur le format pour créer des besoins différenciés entre hommes et femmes et donc multiplier les intentions d’achat.

Si le végétal gagne du terrain, les Français restent attachés à la consommation de produits carnés. Les chiffres en faveur du flexitarisme…

Le 14/12/2017

En 2016, le Petit Robert intégrait dans ses pages le mot "vegan". En 2017, c'est le mot "flexitarisme" qui a fait son arrivée dans les dictionnaires de la langue française. Ce terme bénéficie ce jour d’une forte notoriété auprès des médias, sur les réseaux sociaux et, par conséquent, dans la stratégie des marques.

Naï-Cha : La nouvelle boisson végétale à base de thé "made in Breizh"

Le 21/11/2017

Naï-Cha, c’est une nouvelle boisson 100% végétale & gourmande "Made in Breizh". Elle est à la confluence de 5 tendances phares du moment : l’essor d'une offre "petit déjeuner" nomade, la dynamique des boissons à base de thé, l’attractivité des recettes ethniques et l’essor incontesté du bio et du végétal ! Voilà un avenir qui s'annonce prometteur…