IAA. Les paniers de légumes passent des circuits courts à la GMS.

01/07/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Représentatifs de tendances actuelles  comme la naturalité, la saisonnalité, la fraîcheur ou l'authentique, les paniers se développent et séduisent les consommateurs.

Jusqu'alors réservés aux circuits courts et particulièrement aux AMAP, ils investissent désormais les linéaires. Après les petits producteurs, ce sont de plus grandes marques (Prince de Bretagne, Priméales, Le Petit Producteur) qui proposent des paniers avec différents colisages, différentes compositions, voire des versions bio.

Si les produits plaisent aux consommateurs, la concrétisation en résultats chiffrés probants se fait encore attendre.

 Panier 1                Panier 2

Décryptage : Face à l'observation du développement des circuits courts, la grande distribution réagit et démontre sa capacité à se réapproprier les concepts innovants.

Symbole d'une agriculture raisonnée, respectueuse des saisons et du producteur, l'offre de paniers variés trouvera-t-elle sa place dans un mode de distribution souvent stigmatisé pour entretenir des relations commerciales inégales et tendues avec ses fournisseurs ?

On observe une évolution de la notion de « commerce équitable » - c'est-à-dire le respect du producteur et la juste rémunération de son travail - d'un axe Nord/Sud vers un axe Nord/Nord interne aux pays riches et développés.

L'achat d'un panier via une AMAP est un acte engagé en soutien de ces valeurs. L'acheteur  en GMS connotera-t-il le panier de légumes de la sorte ou y accordera-t-il simplement un intérêt pour un produit bon et sain ?

 

 

Sources

« Les paniers marquent des points », Linéaires, Juin 2010.

Auteur Catherine Miniot, CCI Rennes

A lire également

Pertes et gaspillages alimentaires : point à date et enjeux

Le 12/12/2016

Selon une étude réalisée pour l’ADEME, les pertes et gaspillages alimentaires générés tout au long de la chaîne alimentaire, sont estimés à 10 millions de tonnes par an. Transformateurs et distributeurs s’engagent. Pistes de réflexion.

L'identité bretonne : entre le bio, le mélange des genres, le fun et décalé…

Le 06/12/2016

La Bretagne est particulièrement dynamique en matière d'innovation agroalimentaire et demeure une véritable vitrine internationale. En misant sur la naturalité, le terroir, les entreprises "made in Bretagne" répondent aux attentes évolutives et montrent le dynamisme du secteur en matière d’innovation et d’adaptation.

Waitrose packaging en déchets alimentaires

Des déchets alimentaires pour faire des packagings alimentaires : la boucle est bouclée !

Le 10/10/2016

En Grande Bretagne, l’enseigne de distribution Waitrose vient de lancer deux références de pâtes alimentaires dans des packagings réalisés à partir de déchets de production de ces mêmes pâtes.