28 mai 2010 Rencontre matinale: Energie photovoltaique: Ce qui se fait en Allemagne est-il applicable en France?

05/07/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Animateurs: Jean-Claude Bruchet (Siemens) et Pascal Martin (Armorgreen)

image 1 le 28 mai
 image 2 28 mai

Dans une première partie Jean-Claude Bruchet a abordé l´histoire du photovoltaïque.
Un Français, Antoine César Becquerel, a découvert l´effet photo voltaïque en 1839 et Werner Von Siemens a réalisé les premières recherches en 1885.
Les prévisions de consommation en Europe, Moyen Orient et Afrique du Nord reflètent les tendances pour les 50 années suivantes que vous pouvez consulter dans la présentation.
Enfin, il a terminé par des exemples connus réalises en Europe.

Pour télécharger la présentation de Jean-Claude Bruchet cliquer ici.

La deuxième partie était animée par Pascal Martin d´Armorgreen et s´est déroulée autour de la question: Pourquoi le marché du photovoltaïque est tellement en avance en Allemagne avec 70% des parts de marché par rapport au marché français qui en a seulement 3%?
Cette faible part de marché qui fait de la France un nain dans le domaine du photovoltaïque est aussi un formidable défi pour l´avenir.

Avant de répondre cette question, il a montr´un exemple qu´il ne faut pas imiter, il s´agit de l´Espagne. En effet, l´Espagne était le numéro un sur le marché du photo voltaïque en 2008, mais en 2009 le pays ne représentait plus que 2 % du marché. La raison de cette chute extrême est que le gouvernement espagnol a coupé brutalement tous les investissements dans ce domaine devant les dérives spéculatives.
Par ailleurs, il faut noter que le marché breton représente environ 20% du parc national, ce qui en fait une des principales régions françaises pour le photovoltaïque.

Finalement, les réponses pour ce développement assez différent sont que:

  • le marché français est jeune, alors que le marché allemand est mature depuis 10 ans
  • l´Allemagne a des réglementations et des procédures souples et flexibles avec une tarification transparente et des mécanismes d´adaptation des prix de rachat en rapport avec le marché, tandis qu´en France la réglementation est complexe et les évolutions tarifaires chaotiques.

Cette stratégie administrative du côté française a également pour but de protéger le marché français en donnant le temps à la filière de s´établir sur ce futur marché énergétique.

Pour conclure, il a terminé en présentant les perspectives pour le marché français. Il a également indique que cette administration complexe permet l´apparition d´une bulle spéculative qui sera une menace pour le marché. Il a ajouté que beaucoup d´acteurs dans le domaine sont tentés d´utiliser du matériel chinois 30% moins cher au détriment de la pérennité et des risques matériels futurs.

Pour télécharger la présentation de Pascal Martin cliquer ici.

Les participants ont dégusté des gavottes et des galettes offertes par Christian Tacquard, membre du club et PDG de Locmaria.

A lire également

Visite de l’usine CANON à Liffré pour les membres du CAFA

Le 06/09/2017

Lundi 12 juin 2017 à Liffré : visite de l’usine CANON, organisée par Philippe Menke, Vice-président du CAFA Rennes Bretagne

La médiation en entreprise présentée le mercredi 7 juin 2017

Le 06/09/2017

Mercredi 7 juin 2017 à la CCI 35 : a eu lieu une présentation de la Médiation en entreprise

22, 23, 24 septembre 2016 - Les 17e rencontres des clubs d'affaires franco-allemands

Le 01/10/2016

Les 17e rencontres des clubs d'affaires franco-allemands ont été organisées par le CAFA Rennes-Bretagne, les 22, 23, 24 septembre 2016.