IAA. Bio Cohérence : encore plus bio.

11/06/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Un nouveau label bio vient de voir le jour. Lancé par l'association Bio Cohérence qui regroupe les acteurs du bio de la première heure (la FNAB, Biocoop, Biomonde, ProNatura, Biogalline, ...), ce label se veut bien plus volontariste que le label bio européen et même que le label AB.

60 critères supplémentaires ont été rajoutés au règlement européen pour garantir un niveau d'exigence supérieur qui sera certifié par les organismes déjà existants : Ecocert, Certipaq, Agrocert, Qualité France et SGS.

Quelques exemples :

  • Refus total des OGM
  • Alimentation animale 100 % bio,
  • Non cohabitation de bio et de non bio sur une même exploitation,
  • 3 traitements allopathiques maximum par élevage et par an,
  • 100 % d'ingrédients bio dans les produits transformés,
  • Matières premières exotiques équitables...

L'arrivée de l'estampillage Bio Cohérence est prévue en magasin en 2011.

 

Décryptage : Les partisans d'un Bio engagé regrettent la baisse des attendus du logo AB dont le cahier des charges doit, depuis le 1er janvier 2009, se calquer sur le label bio européen. Plus « light » que la réglementation française, le nouveau logo européen va obligatoirement apparaître sur les produits bio le 1er juillet 2010.

Au-delà du bien fondé ou non de cette démarche responsable, quel sera l'impact sur le consommateur ? A part les éco-citoyens avertis, qui connaît exactement les règles qui se cachent derrière les estampillages bio ?

65 % des français considèrent qu'il y a déjà trop de labels pour les produits durables selon l'étude Institut Médiascopie/Ethicity 2010. De plus, le label européen à venir était déjà moins connu que le label AB et nombre d'industriels ont prévu d'apposer les 2 logos sur les produits pour rassurer l'acheteur.

Celui-ci sera-t-il le 3ième en attendant d'être aussi connu que le logo AB ?

Cela risque de faire beaucoup d'encre et de place sur les emballages pour se revendiquer éco-responsable...

Bio coherence

Sources

« Bio Cohérence, une marque plus bio que le bio », RIA, Mai 2010.

Auteur Catherine Miniot, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Afficher le prix producteur/fournisseur : de l’exception au standard de demain !

Le 09/10/2017

Les petits ruisseaux feront les grandes rivières… A l’heure où la guerre des prix fait encore débat autour de « qui paye quoi ? » et « qui est le plus gros méchant loup ? », afficher le prix producteur ou fournisseur réengage le dialogue autour d’un prix consommateur "juste" pour échapper (enfin) à la course au prix "le plus bas"…

Ooho encapsule l’eau dans une membrane biodégradable aux algues

Le 18/09/2017

Ooho marque les esprits et connait déjà un gros succès sur les réseaux sociaux avec une capsule d’eau comestible et durable sous forme de bulle biodégradable. Elle fait de l’ombre aux bouteilles en plastique, ouvrant des perspectives d’évolution des pratiques de consommation d’eau, à commencer par les usages nomades ou sportifs...

En quoi le consommateur bio diffère du consommateur de produits conventionnels ? Etude Bionutrinet

Le 06/09/2017

En quoi manger bio est-il différent de ne pas manger bio ? Les consommateurs sont-ils plus ou moins riches, plus ou moins urbains ou plus cools que les autres ? La web-BD de Bio Consom'acteurs issue de l'étude Bionutrinet montre que la réalité est bien plus complexe, qu'il n'existe pas une mais de nombreuses façons de consommer bio...