Commerces et services s'implantent dans les lieux de mobilité

04/06/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le temps passé dans les transports en commun ou au volant de sa voiture entre le domicile et le lieu de travail a tendance à augmenter : comment optimiser ce temps vécu comme une contrainte ? En région Rhône-Alpes, les usagers de l'A41 peuvent désormais récupérer leurs courses sur une aire d'autoroute, grâce à un partenariat entre la société Adelac, gestionnaire de l'A41, et l'enseigne de commerce en ligne Provencia (groupe Carrefour). En cas de succès, l'expérience lancée début 2010 pourrait s'élargir à d'autres services : boulangerie, pressing, cordonnerie...

Autre service répondant à la même logique d'optimisation du temps : à Roanne (Loire) la SNCF a aménagé une mini-crèche où les usagers des trains régionaux peuvent laisser leur enfant le matin et le récupérer le soir à leur retour du travail. La Région Rhône-Alpes est partenaire de ce projet. Dans le même esprit, chaque jeudi en fin d'après-midi les usagers du train Rennes - Bruz (Ille-et-Vilaine) trouvent en gare de Bruz un agriculteur local qui livre des paniers de fruits et de légumes bio. Un service qui n'est d'ailleurs pas réservé aux voyageurs et dont profitent déjà quelques habitants du quartier de la gare amateurs des "circuits courts". Deux initiatives peut-être inspirées du rapport sur la gare contemporaine remis par la sénatrice Fabienne Keller au premier ministre en mars 2009 : on y lit en effet que "la gare doit être un lieu d’échanges et de rencontres [...] avec des circulations et des zones d’attente, des espaces commerciaux, restaurants et bureaux et des services au public (Poste, crèche)."

Autres lieux de passage et de mobilité : les parcs de stationnement. Pour améliorer le service rendu à la clientèle dans certaines villes, la société Vinci offre à ses abonnés un service de location de bicyclettes. Plus innovant : la Ville de Paris s'interroge sur la façon d'optimiser l'utilisation de ses parkings souterrains, qui pourraient devenir chaque nuit des lieux de répétition pour musiciens en manque d'espace : une idée qui devrait séduire les amateurs de musique underground !

A lire également

3ème Trophées du Commerce du Pays de Rennes.

Le 09/01/2017

Vif succès pour cette troisième édition des Trophées du Commerce organisée par l'Union du Commerce du Pays de Rennes. Ces Trophées ont départagé les finalistes. Un beau panel d’initiatives commerciales mis en lumière le temps d’une soirée et dont les gagnants seront accompagnés sur toute l’année 2017.

Transformation numérique des TPE en Bretagne.

Le 18/11/2016

La Région Bretagne lance un appel à projets expérimental qui a pour but d'accompagner les TPE dans leur transformation numérique. L’objectif est de valider si ce type de programme peut réellement constituer un effet de levier sur les petites entreprises et de promouvoir le caractère transformant par les outils numériques.

Challenge du Commerce : promouvoir et récompenser les commerçants dynamiques.

Le 18/11/2016

Le Challenge du Commerce et des Services est une occasion de mettre en lumière l’activité des commerçants, des prestataires de services, et des unions commerciales.