RHD. Des crêpes adaptées au snacking.

26/05/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Dans la série « se réinventer », la restauration rapide n'est pas en reste. Pour changer des traditionnels sandwiches, hamburgers, pâtes ou salades, des concepts se distinguent en surfant sur la vague du snacking à base de crêpes.

Dominique Olivier, propose sa « fast crêperie », appelée Roule Galette. Comptant à ce jour trois établissement sur Paris, l'enseigne est ouverte en continu de 7h30 à 22h30, 7 jours sur 7 et propose une consommation sur place ou à emporter. Le fondateur ambitionne d'étendre son concept à une vingtaine de restaurants franchisés d'ici 2020. Pour la formule déjeuner (galette de sarrasin roulée ou pliée, crêpe sucrée et boisson) il faut compter entre 5,50 euros et 9,90 euros ; pour la formule petit déjeuner / goûter, entre 3,90 euros et 5,90 euros.

A la Mézière près de Rennes,  un nouveau restaurant, Breton cette fois, a vu le jour. Dans la région où crêpes et galettes règnent en maître, « Snac in Crep »  propose des crêpes garnies à emporter, que l'on peut déguster aussi facilement qu'un sandwich.

Décryptage : Alors que les fast-foods ne connaissent pas la crise, le paysage de la restauration rapide est bouleversé par le foisonnement de nouveaux concepts. Chacun tente de s'imposer dans un univers plus concurrentiel que jamais.

Trouver des relais de croissance en dehors du créneau du midi, répondre aux aspirations des clients -les actifs en particulier- qui veulent manger bon, sain, pas cher, les séduire et les fidéliser par l'originalité... Tels sont les leviers retenus par «Roule Galette» et «Scan in Crep» avec des produits équilibrés, offrant de la variété dans les recettes. Exit les frites et la mayonnaise qui coule, fast-food doit aujourd'hui rimer avec fast-good.

Sources

Néorestauration, Mai 2010

Auteur Fabienne Carboni, CCI Rennes

A lire également

Marché du sushi : la GMS se différencie par une offre version DIY.

Le 18/12/2017

La France est devenue le plus gros consommateur de sushis en Europe… Depuis quelques années, ce mets japonais a pris son envol. Et l'offre ne se résume plus aux chaines de restaurants. La GMS a su se positionner avec des corners dédiés tandis que les industriels proposent des solutions pour réaliser ses propres sushis de façon simple et esthétique.

TeaBrewer : une expérience de thé gastronomique avec la praticité d’un sachet de thé

Le 12/12/2017

Les innovations issues de l’expérience utilisateur, offrant une réponse à une problématique de consommation sont souvent l’objet de projets d’innovation réussis... Inspiré du CoffeeBrewer, Ulrik Skovgaard Rasmussen a donné naissance au TeaBrewer, offrant une réponse à la consommation d’un thé de qualité en toutes circonstances !


[...]

Yaourt " fin de repas" : vers une fin de règne ?

Le 20/11/2017

Produits de grande consommation, les produits laitiers présentent des atouts nutritionnels indiscutables. Afin de faire face à un marché en souffrance, les produits laitiers sortent de leur carcan "fin de repas" et les industriels innovent sur le segment snacking sain, répondant ainsi à l'attente de consommateurs en terme de nomadisme.