Campings et hôtellerie en 2009 : le bilan de l'Insee

25/05/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

En 2009, la crise a bénéficié aux campings. Selon l'Insee, les défections des touristes étrangers ont été compensées par la venue en nombre des Français, qui ont opté pour un mode d'hébergement plus économique. Les campings ont ainsi enregistré une hausse de 4,2 % du nombre de nuitées par rapport à 2008.
L'hôtellerie par contre a enregistré une baisse de la fréquentation de 4 %, conséquence notamment d'une diminution de la clientèle d'affaires et d'un nombre de touristes étrangers moins important. L'Insee précise que "sur les 9,6 millions de nuitées en moins, 7,8 sont imputables aux touristes étrangers et 1,8 aux touristes français".
On note aussi les disparités entre les régions du littoral et de la montagne. Ainsi, si le Languedoc-Roussillon, l'Aquitaine, la Corse, la Bretagne, la région Rhône-Alpes et l'Auvergne tirent leur épingle du jeu, les régions Midi-Pyrénées et PACA n'ont pas réussi à compenser la baisse de la fréquentation dans l'hôtellerie par la modeste hausse de la fréquentation des campings.

Pour en savoir plus, consulter l'analyse de l'Insee.

Sources

"2009 : une saison très favorable pour les campings, une année difficile pour l'hôtellerie", domainique Pallez, Insee Première, n°1296 Mai 2010

Auteur Georgette Mercier, CCI du Morbihan