IAA. Le dessert, produit plaisir des consommateurs.

28/05/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Les desserts lactés frais sont plébiscités par les consommateurs y compris les produits hauts de gamme. Ils pèsent actuellement 1.37 milliard d'euros et 89 % des ménages en achètent.

Si les produits traditionnels bénéficient d'un franc succès, les acteurs de ce secteur n'hésitent pas à étoffer leurs gammes par de nombreuses innovations : tendance fraîcheur via les fruits ; tendance sensation via des mariages de textures (fondant, croquant).

Néanmoins, ce rayon ne parvient pas encore à séduire certaines cibles comme les célibataires (jeunes et seniors), les foyers d'une personne ou les revenus aisés.

Décryptage : Alors que la crise économique se ressent dans le domaine de la restauration (les français font facilement l'impasse sur les desserts), il n'en est pas de même pour la GMS.

Le dessert, associé au plaisir et au réconfort, échappe aux restrictions budgétaires des consommateurs. Ces derniers se privent de nombreux produits mais en retour, ils se laissent guider par leurs envies dans ce rayon. L'axe plaisir reste donc la valeur la plus importante en matière d'alimenation, avec des recettes, des goûts et des textures de plus en plus contrastés.

Sur le segment des desserts ultra-frais, il ne s'agit plus de faire attention à son porte-monnaie ou à sa ligne : l'heure est à la délectation.

Sources

« On ne se prive pas de dessert ! », LSA, mai 2010 ; « Equilibre et gourmandise », France Snacking, mars/avril 2010 ; « Les desserts lactés, naturellement bons ! », La cuisine collective, Mai 2010

Auteur Sandra LE BOTLAN, CCI RENNES BBRETAGNE

A lire également

Le design inspire le monde culinaire...

Le 18/07/2017

Penser les aliments comme des matériaux à part entière, c'est la mission du design culinaire ou Fooddesign ! Faire beau mais en restant cohérent dans l'utilisation de l'ingrédient, de sa texture.
Haute couture, sculpture, peinture, graphisme, tous jouent sur une impression de volume.


A chaque tendance sa contre tendance : la "Fashion-Food" fait fureur sur les réseaux sociaux !

Le 16/06/2017

A l’heure où tout le monde s’empare de la naturalité et de l’alimentation à résonnance "santé", les foodistas enflamment paradoxalement les réseaux sociaux à coups de créations pop, fun et décalées. La food se fashionise comme par ré-enchantement sous l’impulsion des générations Y et Z…

Les graines s'inscrivent dans les tendances naturalité, nutrition et nouvelles expériences organoleptiques.

Le 15/06/2017

A l'heure où la nutrition fait la part belle aux aliments "naturellement riches en", les graines ont leur carte à jouer. Utilisées en topping, elles apportent originalité, croquant, saveurs et possèdent par nature des vertus nutritionnelles. Place à l'innovation par l'usage pour apporter de la praticité et multiplier les moments de consommation.