IAA. Le dessert, produit plaisir des consommateurs.

28/05/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Les desserts lactés frais sont plébiscités par les consommateurs y compris les produits hauts de gamme. Ils pèsent actuellement 1.37 milliard d'euros et 89 % des ménages en achètent.

Si les produits traditionnels bénéficient d'un franc succès, les acteurs de ce secteur n'hésitent pas à étoffer leurs gammes par de nombreuses innovations : tendance fraîcheur via les fruits ; tendance sensation via des mariages de textures (fondant, croquant).

Néanmoins, ce rayon ne parvient pas encore à séduire certaines cibles comme les célibataires (jeunes et seniors), les foyers d'une personne ou les revenus aisés.

Décryptage : Alors que la crise économique se ressent dans le domaine de la restauration (les français font facilement l'impasse sur les desserts), il n'en est pas de même pour la GMS.

Le dessert, associé au plaisir et au réconfort, échappe aux restrictions budgétaires des consommateurs. Ces derniers se privent de nombreux produits mais en retour, ils se laissent guider par leurs envies dans ce rayon. L'axe plaisir reste donc la valeur la plus importante en matière d'alimenation, avec des recettes, des goûts et des textures de plus en plus contrastés.

Sur le segment des desserts ultra-frais, il ne s'agit plus de faire attention à son porte-monnaie ou à sa ligne : l'heure est à la délectation.

Sources

« On ne se prive pas de dessert ! », LSA, mai 2010 ; « Equilibre et gourmandise », France Snacking, mars/avril 2010 ; « Les desserts lactés, naturellement bons ! », La cuisine collective, Mai 2010

Auteur Sandra LE BOTLAN, CCI RENNES BBRETAGNE

A lire également

Tendances culinaires : du vintage dans l’assiette ! Un poireau vinaigrette, une blanquette de veau et un Saint Honoré s’il-vous-plait !

Le 18/04/2018

La tendance néo-conservateur arrive en force dans les assiettes et avec elle le poireau vinaigrette, le céleri rémoulade ou la blanquette de veau, ces plats "canaille" d'autrefois qui n'étaient plus guère en vogue... Dans un monde où les "vraies" valeurs s'étiolent, le vintage dans l’assiette résonne comme un retour aux valeurs fondamentales…

La cuisson en croûte se modernise !

Le 02/03/2018

Connue depuis le Moyen Age, la cuisson en croûte fait l'objet d'un nouvel engouement. De la simple tourte au pâté, les chefs rivalisent de gourmandises pour redorer le blason de ce plat emblématique et technique. Nouveaux usages, nouvelles technologies, les industriels ont un challenge à relever...

Boucherie, fruits et légumes : une segmentation de l'offre de plus en plus poussée.

Le 06/02/2018

Après les labels ou les mentions d'origine, la qualification de l'offre se précise. De la race à viande pour les hachés à la variété du fruit pour les jus, les desserts frais ou les purées, l'exigence accrue de qualification des ingrédients ainsi que la quête de qualité poussent les industriels vers une hyper-segmentation de l'offre.