Distribution. La Cabane à Lait.

25/05/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Installée fin 2009 sur la Place des Muletiers à Mordelles, la Cabane à Lait de la Gaec Mézière dessert du lait frais quelle que soit l'heure.

Une réserve de 200 litres est chargée tous les jours et distribue le lait dans des bouteilles en verre réutilisables. Le système de remplissage est, quant à lui, nettoyé entre chaque client. La quantité de lait distribuée se fait en fonction du montant inséré dans le monnayeur. Cependant, en contribution d'une caution de 5 €, 115 clients ont opté pour un système de clé électronique rechargeable.

En cas de défaillance du distributeur automatique, les producteurs sont avertis par SMS et interviennent dans les minutes qui suivent.

Aujourd'hui, 38 litres de lait sont consommés par jour ; ce qui permet juste d'amortir l'investissement. Pour dégager un salaire, il faudrait atteindre une consommation / jour de 50 litres.

Décryptage : Inventé par un agriculteur suisse, le premier distributeur automatique de lait cru à fait des émules en Allemagne, en Autriche et en Italie où près de 500 machines sont en place aujourd'hui.

En France, nous ne trouvons à l'heure actuelle qu'une soixantaine de distributeurs en fonctionnement sur le territoire. En Bretagne est née l'association "Producteurs Bretagne Lait Frais" qui regroupe 27 adhérents. Tous ont pour but de valoriser leur production via un système de distribution en circuit court : du producteur au consommateur.

Si l'initiative est logique et tente de profiter de l'engouement pour la consommation de proximité, la distribution automatique en France n'en finit pas de se chercher malgré des innovations technologiques toujours plus pointues. La population ne semble pas encore prête pour ce type de consommation. Pour autant, ce genre d'initiative est porteur d'image positive dans le référentiel émotionnel des consommateurs. A suivre donc avec intérêt la pérennité de la démarche de la cabane à lait mordelaise.

Sources

"La cabane à lait de la Gaec Mézière a déjà un an d'existence", Ouest France, 5 mai 2010.

Auteur Chantal Milbeo, CCI Rennes

A lire également

Pertes et gaspillages alimentaires : point à date et enjeux

Le 12/12/2016

Selon une étude réalisée pour l’ADEME, les pertes et gaspillages alimentaires générés tout au long de la chaîne alimentaire, sont estimés à 10 millions de tonnes par an. Transformateurs et distributeurs s’engagent. Pistes de réflexion.

L'identité bretonne : entre le bio, le mélange des genres, le fun et décalé…

Le 06/12/2016

La Bretagne est particulièrement dynamique en matière d'innovation agroalimentaire et demeure une véritable vitrine internationale. En misant sur la naturalité, le terroir, les entreprises "made in Bretagne" répondent aux attentes évolutives et montrent le dynamisme du secteur en matière d’innovation et d’adaptation.

Waitrose packaging en déchets alimentaires

Des déchets alimentaires pour faire des packagings alimentaires : la boucle est bouclée !

Le 10/10/2016

En Grande Bretagne, l’enseigne de distribution Waitrose vient de lancer deux références de pâtes alimentaires dans des packagings réalisés à partir de déchets de production de ces mêmes pâtes.