La démocratisation du covoiturage dynamique

18/05/2010 (modifié le 18 mai 2010)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le taux d'occupation moyen des automobiles est de 1,3 personne par véhicule au niveau mondial. Et d'après l'étude datant de 2009 du centre de recherche de Nokia intitulée « Empty seats travelling », la valeur de ces sièges inoccupés serait d'environ 500 milliards d'euros. Le covoiturage constitue donc une manne financière et écologique importante que seule la version « dynamique » du dit covoiturage semble pouvoir réellement exploiter.

Le covoiturage dynamique est un covoiturage qui permet aux conducteurs et passagers potentiels connectés à un service en temps réel, de connaître les disponibilités de chacun et d'optimiser leurs déplacements. Fondé sur les technologies de géolocalisation et de transaction mobile, le covoiturage dynamique permet de synchroniser un conducteur et un passager en consultant simplement un tableau d'affichage instantané sur son smartphone.

Des avantages nombreux

Le covoiturage dynamique permet de minimiser les freins souvent énoncés du covoiturage classique que sont la contrainte horaire, le manque de flexibilité et la peur de l'inconnu. En effet, le principe de géolocalisation permet à l'utilisateur de partir d'où il se trouve. La mise en relation instantanée et automatique par un système de « push alerte » facilite l'accès à l'information et allège considérablement les démarches nécessaires à la trouvaille d'un  covoitureur. Enfin, la notation en ligne des utilisateurs permet la mise en place d'une « communauté » de covoiturage et l'instauration d'un climat de confiance.

L'exemple du site covoiturage.fr et de son application pour smartphone Comuto

En revendiquant capter 80% des annonces de covoiturage "grand public" postées sur le territoire, covoiturage.fr et son application Comuto téléchargeable gratuitement apparaissent comme des pionniers du covoiturage dynamique made in France.

Comuto est l'application mobile du site covoiturage.fr et propose sur smartphone les mêmes fonctionnalités que le site internet : recherche et proposition de trajet, prix, nombre de places proposées, portrait et préférences du covoitureur. Elle permet en plus à l'utilisateur de se géolocaliser et donc de partir du lieu d'où il se trouve. Enfin, un système d'alerte permet à l'utilisateur de ne pas à avoir à se connecter régulièrement pour vérifier l'avancée de sa démarche, il est directement mis au courant lorsqu'un conducteur accepte de le prendre en covoiturage.

Comuto a fait le choix de la gratuité et de l'ergonomie pour s'emparer du marché grand public. Les transactions ont lieu uniquement entre le conducteur et ses passagers. L'entreprise tire ses revenus de la commercialisation et de la mise à jour de sa plate-forme distribuée en marque blanche aux collectivités et aux entreprises. Comuto utilise son savoir-faire et son expérience pour mettre à disposition de ses clients une plateforme de covoiturage privée tout en adaptant la charte graphique au site internet initial de l'entreprise. Ikea, RATP, Vinci Parc et Castorama figurent d'ailleurs parmi les dernières conquêtes d'un portefeuille qui compte une soixantaine de clients.

Avec 500 000 membres et déjà 100 000 téléchargements de l'application Comuto depuis décembre, le site covoiturage.fr connait une croissance importante. Par ailleurs, la récente paralysie du ciel européen a eu pour effet d'accroître la fréquentation du site, et même la doubler. Ce type d'évènement montre bien que cette solution alternative tend à se démocratiser. A noter que d'autres initiatives comme Covivo ou encore Green Cove qui vient de lever 1 million d'euros auprès de la SNCF et Norauto confirme cette tendance et illustrent bien la révolution qu'est en train de connaitre le covoiturage.

 

De part ses multiples avantages, le covoiturage dynamique semble lever les freins bien connus du covoiturage classique qui peinait jusqu'alors à se développer. L'arrivée des applications portables et de la géolocalisation via les smartphones a permis de lever les dernières craintes des utilisateurs potentiels et tout porte à croire que le covoiturage dynamique sera un des modes de transport privilégié des prochaines années.

Mais pour qu'une personne puisse profiter pleinement des avantages du covoiturage dynamique, la plateforme devra se constituer une base d'utilisateurs importante afin que le système gagne en efficacité mais surtout tende vers l'exhaustivité des destinations. A cette condition, le covoiturage dynamique pourrait devenir l'autostop du 21ème siècle...

A lire également

Dossier spéciale CES 2017

CES 2017 : Le Consumer Electronics Show devient-il le Car Electronics Show ?

Le 20/01/2017

Comme chaque année, Mobility Tech Green, acteur breton de l'autopartage B2B, vous propose un petit tour d’horizon des innovations dans le domaine de la mobilité présentées lors du CES (Consumer Electronics Show) qui s’est tenu à Las Vegas.

Quelles évolutions impactantes pour la mobilité de demain ?

Le 13/01/2017

A partir de l’étude prospective du ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique sur les technologies clés 2020, nous vous proposons d’aller dans le futur de la mobilité.

Bio méthane carburant : Avenir de la méthanisation ?

Le 06/01/2017

Les épisodes récents de pollution urbaine et de restriction de la circulation nous rappellent à quel point la question de la transition écologique du transport est une question d’anticipation du dérèglement climatique (lié au CO2) mais aussi de santé publique (lié aux autres polluants de la combustion des hydrocarbures).