Les modèles économiques et les profils d’entreprises financés par les Business Angel

Le 12 mai 2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Positionné sur le financement de capital en phase d’amorçage après création, les Business Angel offrent des solutions de levées de fonds pour les entreprises. 3 questions à Jean François Chevallier Président du Business Angel Logoden Participation de Rennes
Quels sont les profils d’entreprises qui trouvent des investisseurs à Logoden Participations ?
Les projets financés sont des projets innovants à fort potentiel de développement ayant au minimum une croissance de 40 à 50 % par an. Les déficits sont acceptés les premières années mais l’objectif de résultat à 3 ou 4  ans doit atteindre 20 à 25 %.
L’innovation peut être technologique mais également dans les services proposés, ou dans le mixage des deux notamment  dans le marketing et les techniques de vente (commerce électronique). L’entreprise Next Energie constitue une bonne illustration : l’innovation repose  sur la création  d’une filière proposant aux entreprises industrielles l’utilisation de chaudières à bois. L’innovation porte sur la maîtrise des approvisionnements et une offre mixte de produits et de services. L’entreprise ne fabrique pas les chaudières mais offre des solutions clés en main.
Les secteurs principalement financés sont les biotechnologies, les TIC, la chimie, l’industrie électronique et les éco-activités.
Nous privilégions également une certaine proximité géographique pour pouvoir accompagner l’entreprise dans les meilleures conditions. Et enfin,  ce potentiel de développement doit être associé à un vrai marché. De plus, le produit ou le service doit être commercialisable à court terme .
 
Quels sont les critères qui comptent pour trouver un financement auprès des Business Angel ?
Avant même d’approfondir le business plan, il existe des pré-requis.
Tout d’abord, le profil professionnel et humain du porteur -ou des porteurs de projet-est fondamental. L’homme seul-chef d’orchestre-est moins crédible. Les binômes avec des complémentarités de profils professionnels marché et technologie ont plus de chance de trouver des investisseurs.
L’homme (ou la femme …) doit aussi avoir une vision de la stratégie d’attaque à 2–3 ans (étude de marché, connaissance des circuits de distribution et un plan d’actions commercial).
Il faut  ensuite accepter le partenariat : transparence sur le business plan et transmission d’un minimum d’informations. Les investisseurs de Business Angel deviennent alors de véritables associés de l’entreprise. Le porteur de projet doit aussi partager le risque  et le dirigeant doit investir un minimum en fonds propres. Nous essayons également de mesurer la dimension managériale du futur du dirigeant. 

Les  tendances en matière de modèles économiques : la récurrence, toujours la récurrence ….
Pour moi, un modèle économique, c’est  une stratégie et un business plan chiffré. Les modèles économiques de commerce électronique en B to C (clientèle de particuliers) trouvent  des investisseurs lorsque l’innovation est forte dans le secteur. A titre d’exemple, le modèle de téléchargement payant a convaincu récemment  les investisseurs de Logoden. Les modèles basés exclusivement sur le gratuit associant de la publicité intéressent peu les financeurs .

Par contre, les modèles économiques sélectionnés ont tous une partie significative de chiffre d’affaires récurrent. Cette notion de récurrence est majeure et se décline dans des modèles contenant de la location et de l’hébergement (modèle SAAS en informatique), de la maintenance, du renouvellement de produits ou services, l’achat de consommables, des services avec un contrat annuel renouvelable, ...A l’opposé, le modèle économique « one shot » trouve rarement un financement. 

Pour en savoir plus

A lire également

Kiosk to invest : lever des fonds en capital grâce au crowdfunding

Le 29/06/2015

Kiosk to invest est une plateforme de crowdfunding spécialisée en capital. Elle met en relation des investisseurs privés et des entreprises en forte croissance souhaitant lever des fonds et ouvrir leur capital. Françoise Montiège, responsable Kiosk to invest pour la CCI Rennes nous présente ce nouvel outil de financement participatif.

Aide à la réindustrialisation : un appel à projet cible les PME

Le 22/05/2015

L'aide à la réindustrialisation (ARI) s'ouvre aux PME et concerne désormais l'ensemble du territoire. L'objectif est d' accompagner financièrement une sélection de projets de PME qui investissent dans leur outil de production et créent des emplois. Un appel à projet a été publié en avril dernier et sera clôturé le 31 décembre 2015.

Une aide à l'export pour les PME de la santé et des cosmétiques

Le 11/08/2014

Export+ Santé Cosmétique, c’est le nom de la nouvelle aide à l’export mise en œuvre par UBIFRANCE. L’objectif : accompagner les PME de la santé et des cosmétiques dans leurs démarches d’enregistrement de produits dans 5 pays cibles.