IAA. Huile de palme : le buzz impacte les industriels.

06/05/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

L'huile de palme, habituellement très utilisée en raison de son prix abordable, est aujourd'hui victime du lobby vert.

En effet, les cultures de palmiers à huile se sont grandement développées ce qui entraîne aujourd'hui une déforestation massive en Malaisie et en Indonésie. Dans une vidéo dénonçant le lien entre la production d'huile de palme et la disparition des orangs-outans sur l'île de Bornéo, Greenpeace a créé un buzz  en s'élevant contre Nestlé et son produit Kit Kat.

Suite à l'émotion générée, de nombreuses marques telles que Findus France, Lesieur et Casino ont anticipé une éventuelle polémique en changeant leurs formulations pour substituer  ce composant par d'autres huiles végétales dans leurs produits. Quant à Nestlé, il optera d'ici 2015 pour des huiles de palme certifiées, « éco-produites ».

 

Décryptage : Aujourd'hui, les marques ont pour obligation d'adopter un comportement éco-responsable. La qualité de leurs produits est importante mais ne suffit plus. Au-delà de la législation, des groupes de pression influent sur leurs décisions. L'Internet est une forme de communication aujourd'hui incontournable et la force du buzz doit être prise en compte par les industriels.

Il est donc nécessaire pour les marques de mettre en place une surveillance de leur e-réputation. Pourquoi pas en intégrant une fonction de webmaster afin de veiller aux informations émergeantes sur le net ?

Sources

"L’huile de palme dans le collimateur", Process, avril 2010.

Auteur Sandra LE BOTLAN, CCI RENNES BBRETAGNE

A lire également

Anti-gaspi : les crackers Résurrection valorisent les drêches de brasserie

Le 13/04/2018

Transformer un déchet en ressource, telle est l'idée de Nathalie Golliet et Marie Kerouedan. Après avoir créé en 2015 Re(f)use, une structure visant à valoriser les déchets culinaires, ces deux passionnées lancent, dans un esprit de développement durable les crackers Résurrection issus des drêches de brasseries.

"Nous, épiceries anti-gaspi", prochaine ouverture à Rennes !

Le 29/03/2018

Face à l'engouement pour la lutte contre le gaspillage alimentaire, les initiatives se multiplient. Deux entrepreneurs engagés, Vincent Justin et Charles Lottmann, lancent un nouveau circuit de distribution permettant aux fournisseurs de vendre leurs produits déclassés et invendus dans l'enseigne "Nous".

Sans pesticide, sans insecticide, zéro résidu ou sans traitement après récolte... A chacun sa promesse.

Le 15/03/2018

Les pesticides occupent aujourd'hui une large place dans les débats… Encouragées par les considérations des consommateurs toujours plus inquiets et une actualité qui renforce la défiance, les filières ont déjà pris les devants. Pommes de terre, tomates et autres fruits et légumes font le choix de logos impactants pour se différencier en linéaire.