IAA : Décisions de l'EFSA, Danone prend les devants.

04/05/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Danone, prétextant « le manque de visibilité dans l'application du règlement européen sur les allégations santé », a préféré prendre les devants. Afin d'éviter les risques médiatiques qu'entraînerait un refus de validation, l'industriel a retiré les dossiers d'allégation santé portant sur ses deux produits phares, Activia et Actimel. Les publicités relatives à ces deux produits vont donc cesser de vanter les bienfaits de leur consommation sur la santé en Europe. 

Mais rien ne dit que les consommateurs changeront leurs habitudes, ces deux produits étant bien ancrés dans leur quotidien.

Décryptage : Le PNNS met en avant le lien entre alimentation et santé ; les consommateurs sont demandeurs d'aliments fonctionnels... Mais les industriels sont freinés par la Commission Européenne : à date, moins de 10 demandes d'allégations ont reçu un avis positif par l'EFSA.

Cependant, il n'est pas toujours nécessaire de prouver scientifiquement le bénéfice santé, comme le démontre l'engouement  pour la phytothérapie utilisée de longue date.

Concernant les probiotiques, tous recalés, il y a fort à penser que les consommateurs resteront fidèles aux « gestes de consommation » auxquels ils ont été formatés par Danone depuis plus d'une décennie. En effet,  face à la cacophonie des messages nutritionnels, les probiotiques sont connus et compris des Français : 64% d'entre eux les associent à des bienfaits digestifs et immunitaires.  

Sources

"Activia et Actimel vidés de leur substance ?", LSA, 22 avril 2010.

Auteur Stéphanie Le Donge, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Nouveau circuit de distribution pour une huile alimentaire...

Le 17/04/2018

Initiatives gouvernementales, comportement des consommateurs et reformulation des aliments, les industriels s'engagent dans la modification des recettes selon le tryptique "moins gras, moins sucré, moins salé". Présente dans les cuisines centrales depuis les années 90, Lipifluid arrive sur le marché via les pharmacies.

Une alimentation plus végétale ? Quels impacts nutritionnels ? Quels leviers de communication ?

Le 05/04/2018

Le consommateur tend à associer le "tout végétal" au "super sain", ce qui mène à des incohérences entre un positionnement "healthy" et des formulations qui ne le sont pas forcément. Ainsi, pour ne pas générer d'achat déceptif, l'industriel doit réfléchir son produit dans ce sens... Place aux ingrédients sains, simples et naturels.

Erbology : quand les plantes rares prennent le pouvoir !

Le 07/03/2018

Chez Erbology, jeune société Londonienne, les plantes rares ont la cote ! Sélectionnées pour leurs propriétés nutritionnelles, elles portent naturellement toute une symbolique de naturalité, de relaxation et de bien être … et s’intègrent pleinement dans la définition d’un style de vie sain !