IAA : Décisions de l'EFSA, Danone prend les devants.

04/05/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Danone, prétextant « le manque de visibilité dans l'application du règlement européen sur les allégations santé », a préféré prendre les devants. Afin d'éviter les risques médiatiques qu'entraînerait un refus de validation, l'industriel a retiré les dossiers d'allégation santé portant sur ses deux produits phares, Activia et Actimel. Les publicités relatives à ces deux produits vont donc cesser de vanter les bienfaits de leur consommation sur la santé en Europe. 

Mais rien ne dit que les consommateurs changeront leurs habitudes, ces deux produits étant bien ancrés dans leur quotidien.

Décryptage : Le PNNS met en avant le lien entre alimentation et santé ; les consommateurs sont demandeurs d'aliments fonctionnels... Mais les industriels sont freinés par la Commission Européenne : à date, moins de 10 demandes d'allégations ont reçu un avis positif par l'EFSA.

Cependant, il n'est pas toujours nécessaire de prouver scientifiquement le bénéfice santé, comme le démontre l'engouement  pour la phytothérapie utilisée de longue date.

Concernant les probiotiques, tous recalés, il y a fort à penser que les consommateurs resteront fidèles aux « gestes de consommation » auxquels ils ont été formatés par Danone depuis plus d'une décennie. En effet,  face à la cacophonie des messages nutritionnels, les probiotiques sont connus et compris des Français : 64% d'entre eux les associent à des bienfaits digestifs et immunitaires.  

Sources

"Activia et Actimel vidés de leur substance ?", LSA, 22 avril 2010.

Auteur Stéphanie Le Donge, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Crème glacée et diététique ne sont plus antinomiques… La gourmandise sans culpabilité.

Le 27/03/2017

En Europe la décision est prise quant à l'étiquetage nutritionnel mais elle ne fait pas l'unanimité… Chez Halo Top pas de code couleur mais un nombre, occupant une place majeure sur le pack : celui de la valeur énergétique. Pas de complexes pour cette marque de crèmes glacées qui annonce fièrement, en front-pack, le nombre de calories par pot.

Snacking sain : et si la solution passait par des offres personnalisées ?

Le 23/03/2017

Le snacking continue de performer et les préoccupations santé constituent un réel moteur d'innovation sur le segment. Alors que le sujet de la nutrition personnalisée apparait comme une solution prometteuse pour résoudre la difficile équation de la gestion du poids et autres paramètres de santé, l'offre snacking pourrait bien s'en inspirer….

Free-from : ces marques alimentaires qui prônent le "non".

Le 21/02/2017

Portés par les attentes de santé et de naturalité, les produits "sans" continuent de remporter les faveurs des consommateurs. Et les marques se positionnent de manière de plus en plus affirmée sur le segment, revendiquant un "Non" assumé. Illustration par deux exemples : les biscuits apéritifs "Say Yes to No" et les eaux aromatisées "No&More".