La certification NF HQE (Haute Qualité Environnementale) pour les bâtiments d'hôtellerie : la démarche et les coûts

21/04/2010 (modifié le 21 avr. 2010)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

L'organisme certificateur Certivéa a publié en janvier 2009 un référentiel consacré à l'hôtellerie.
4 établissements ont été certifiés en 2009 :
- L'Hôtel des Francs, hôtel Best-Western à Soissons (02)
- Le Domaine des Trois Forêts Moselle Lorraine (complexe Center Parcs près de Sarrebourg (57)
- Le Village Club de Valmorel, Club Med en Savoie (73)
- Le Suitehotel d'Issy Les Moulineaux (92)

La démarche a pour objectif de construire un bâtiment offrant plus de confort, plus respectueux de l'environnement et consommant moins d'énergie.
Le référentiel comprend 14 chapitres déclinés en 150 critères :
- Relation du bâtiment avec son environnement immédiat
- Choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction
- Chantier à faible impact environnemental
- Gestion de l'énergie
- Gestion de l'eau
- Gestion des déchets d'activités
- Maintenance - Pérennité des performances environnementales
- Confort hygrométrique
- Confort acoustique
- Confort visuel
- Confort olfactif
- Qualité sanitaire des espaces
- Qualité sanitaire de l'air
- Qualité sanitaire de l'eau

Les 3 niveaux de coûts pour un établissement :
- le coût de la certification. Pour un hôtel, il se situe autour de 15 000 €
- le coût des études nécessaires en fonction des choix du maître d'ouvrage (acoustique, photovoltaïque...)
- les coûts de la construction
La démarche HQE permet ensuite de réaliser des économies d'énergies conséquentes, de 25 à 30 %.

Consulter le référentiel Hôtellerie sur le site de Certivéa

Sources

"Le HQE se développe... durablement", Evelyne de Bast, site web www.lhotellerie-restauration.fr, 10 mars 2010

Auteur Georgette Mercier, CCI du Morbihan