IAA : L’étiquette interactive pour booster la consommation de veau.

21/04/2010 (modifié le 28 avr. 2010)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Les professionnels du groupement d'intérêt économique Les Vitelliers, pionniers de la certification produit, ont déployé le code barre 2D. Ce GIE, rassemblant six acteurs nationaux de la filière veau, propose de flasher les étiquettes interactives, avec un smartphone, et d'accéder ainsi à plus de 180 recettes en direct. Ce dispositif est destiné à inciter le consommateur à cuisiner le veau

Décryptage :

Le consommateur connaît mal la viande de veau : goût, cuisson ou valeur nutritive. C'est une viande de faible fréquence de consommation par rapport à la volaille, au bœuf ou au porc ; sa consommation fléchit : -1,7 % en volume, -3,8 % en CA sur 1 an (source : TNS/Franceagrimer, bilan sur 52 semaines se terminant le 6.09.2009). De plus, la structure d'acheteurs de veau est vieillissante. Pour augmenter la fréquence de consommation de cette viande et stimuler la croissance de la filière, Les Vitelliers utilisent la technologie pour recruter de nouveaux consommateurs, en particulier sur la tranche d'âge 30-45 ans.

S'il y a 10 ans cette technologie était l'affaire des informaticiens, elle constitue aujourd'hui une réponse aux attentes des consommateurs en termes de rapidité, de qualité, de proximité relationnelle. Elle permet de communiquer avec le client dans et hors du magasin. Déjà testé au rayon vin (GS1 chez Franprix en septembre 2009), le code-barre est utilisé comme hyperlien entre la marque et le client, via un téléphone portable et internet, sans surcoût.

Seul bémol : il faut avoir un smartphone et seuls 20% de la population en dispose à ce jour.

Sources

"Vos clients vont tous flasher pour le veau certifié", Linéaires, Avril 2010.

Auteur Stéphanie Le Donge, CCI Ille et Vilaine

A lire également

FeedItBag ou la seconde vie "green" du sac de course

Le 13/07/2017

Une opération de la chaîne de supermarchés allemande Edeka propose des sacs de course à double usage permettant de faire pousser des légumes. Le sac plastique reste néanmoins, dans l’imaginaire collectif, le premier symbole de pollution... L’usage émotionnel associé au FeedItBag réussira t’il à contourner cette forte représentation ?

[...]

Des huîtres "originales"...

Le 09/06/2017

Suite à un concours " l'huître sort de sa coquille", une idée émerge chez Johan Leclerre, MOF cuisinier 2007 et chef du restaurant La Suite à la Rochelle : vendre à ses pairs des huitres décoquillées. Distribuées chez Métro, ou par Chronopost via une commande sur le site, les huitres.0, séduisent les restaurateurs. A quand le B to C?

L'emballage au service du "zéro process"

Le 29/05/2017

Entre réassurance, sécurité alimentaire, santé et nouvelles technologies, les tendances de consommation évoluent. La recherche de naturalité n’est pas nouvelle et répond à ce besoin de réassurance chez le consommateur.
Emballages intelligents pour réduire le temps et le process de fabrication, certaines entreprises se lancent sur ce créneau. [...]