IAA : L’étiquette interactive pour booster la consommation de veau.

21/04/2010 (modifié le 28 avr. 2010)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Les professionnels du groupement d'intérêt économique Les Vitelliers, pionniers de la certification produit, ont déployé le code barre 2D. Ce GIE, rassemblant six acteurs nationaux de la filière veau, propose de flasher les étiquettes interactives, avec un smartphone, et d'accéder ainsi à plus de 180 recettes en direct. Ce dispositif est destiné à inciter le consommateur à cuisiner le veau

Décryptage :

Le consommateur connaît mal la viande de veau : goût, cuisson ou valeur nutritive. C'est une viande de faible fréquence de consommation par rapport à la volaille, au bœuf ou au porc ; sa consommation fléchit : -1,7 % en volume, -3,8 % en CA sur 1 an (source : TNS/Franceagrimer, bilan sur 52 semaines se terminant le 6.09.2009). De plus, la structure d'acheteurs de veau est vieillissante. Pour augmenter la fréquence de consommation de cette viande et stimuler la croissance de la filière, Les Vitelliers utilisent la technologie pour recruter de nouveaux consommateurs, en particulier sur la tranche d'âge 30-45 ans.

S'il y a 10 ans cette technologie était l'affaire des informaticiens, elle constitue aujourd'hui une réponse aux attentes des consommateurs en termes de rapidité, de qualité, de proximité relationnelle. Elle permet de communiquer avec le client dans et hors du magasin. Déjà testé au rayon vin (GS1 chez Franprix en septembre 2009), le code-barre est utilisé comme hyperlien entre la marque et le client, via un téléphone portable et internet, sans surcoût.

Seul bémol : il faut avoir un smartphone et seuls 20% de la population en dispose à ce jour.

Sources

"Vos clients vont tous flasher pour le veau certifié", Linéaires, Avril 2010.

Auteur Stéphanie Le Donge, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Le végétal dans tous ses états : nouveaux formats, nouvelles cibles, nouveaux usages…

Le 23/04/2018

Le végétal voit ses 1ers standards bouger. L’arrivée de marques généralistes démocratise certes le marché, mais fait aussi bouger rapidement les lignes... L’offre s’hyper-segmente pour répondre à de nouvelles cibles, nouveaux instants, nouveaux usages…signal fort qu’elle s’installe durablement et spontanément dans le quotidien…

Les ovoproduits arrivent en GMS...

Le 23/03/2018

Sur les tendance praticité, fait-maison et économie, l'entreprise Le Gaulois répond présent ! Les ovoproduits, très utilisés en restauration collective, notamment dans le secteur santé et médico-social, se positionnent sur la GMS, mais pas forcément avec les mêmes attributs... Décryptage.

Le Batch cooking : le consommateur reprend la main sur le contenu de son assiette et la gestion de son temps !

Le 20/03/2018

Alléger son quotidien sans dégrader le contenu de son assiette, voilà une promesse qui fait rêver ! Le Batch Cooking prend son envol ! C’est également sur cette mouvance qu’explosent les kits repas livrés permettant au consommateur de manger chaque jour des plats "maison" en un clin d’œil… Industriels, comment vous emparer de cette tendance ? [...]