e-réputation des organisations : quelles menaces et quelles réponses ?

21/04/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Toutes les organisations sont aujourd'hui confrontées à la question de leur identité numérique, aussi dénommée e-réputation : ainsi une entreprise est tenue de surveiller attentivement ce que l'on dit à son sujet sur la toile. Le phénomène est évidemment amplifié par le développement du web 2.0 et des media sociaux.

Ques sont les risques auxquels doivent faire face les organisations par rapport à cette question de leur identité numérique ? Est-il possible d'anticiper ces risques et comment réagir lorsque la réputation d'une organisation est menacée ?

Le GFII - Groupement Français de l'Industrie de l'Information - publie une étude sur ce sujet, présentée le 15 avril 2010. Pour chaque type de menace les auteurs formulent des recommandations et illustrent leur propos d'exemples tirés de leur expérience pratique.

Télécharger l'étude ici 

A lire également

Enquête 2015 sur les pratiques de veille et intelligence économique des entreprises bretonnes

Le 29/04/2015

Portée par CCI Innovation Bretagne et réalisée par l'ARIST Bretagne, en partenariat avec les CCI bretonnes, la Région Bretagne, BDI et la Direccte, cette enquête permet de recueillir et analyser les pratiques de veille et IE des entreprises de la région, de mesurer leurs réussites et difficultés, enfin d'enregistrer les principales évolutions.

La Région Bretagne ouvre les données sur ses marchés publics

Le 15/04/2015

Soutenue par la Région Bretagne, l'association Breizh SBA vient d'ouvrir le portail My Breizh Open Data - Marchés publics. Objectif : rendre la commande publique lisible et accessible à tous.

La CGPME et l'ANSSI publient un guide des bonnes pratiques de l'informatique

Le 15/04/2015

Douze règles pour sécuriser vos équipements numériques : c'est l'objet du guide publié conjointement par l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information et la Confédération générale des PME.