Le distributeur de médicament Distrimédic

Le 13 avril 2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Ce nouveau produit a été breveté et développé par la société de téléassistance [[http://www.senioralerte.com/][SéniorAlerte]]. Il s’agit d’un distributeur qui permet de stocker les médicaments nécessaires pour un bénéficiaire pour toute une semaine, et ce, jusqu’à 4 prises par jours (28 cases au total).

Principe de fonctionnement :

Lorsque le bénéficiaire ouvre le distributeur de médicaments au moment de la prise, la case dans laquelle il doit prélever le ou les médicament(s) lui est clairement indiquée par un jeu de lumière adapté.

Des plages horaires de prise de médicaments sont programmées à la mise en service de l’appareil, si un médicament n’a pas été pris par l’usager (oubli,…) dans la plage horaire prévue :

- un signal sonore discret retentit puis augmente de façon à attirer l’attention de la personne,

- le dispositif remonte une information en temps réel à un aidant en cas de non-prise persistante. Le format de réception de cette alerte peut être choisi par l’aidant : SMS, courriel, téléphone.

Le produit n’est disponible qu’au travers d’une offre complète de téléassistance active proposée à 59,90 €/mois (cf newsletter "TIC & autonomie des seniors" de février 2010 : "Etat des lieux du marché de la téléassistance en France").

Les aides techniques à la prise de médicaments constituent un réel besoin pour les personnes âgées. Cette solution française, unique en son genre au niveau européen, présente un intérêt notamment par le fait que le dispositif est relié à un service de téléassistance qui alerte donc l’extérieur en cas de problème.

L’offre de "piluliers électroniques" est présente depuis plusieurs années et provient essentiellement du monde de l’industrie pharmaceutique, avec pour bien souvent une réelle complexité d’utilisation au quotidien car les produits sont conçus principalement pour des patients plus que pour des personnes âgées.

L’intérêt de Distrimédic est donc de regrouper à la fois les fonctionnalités de distributeur de médicament facilité, de rappel et d’alerte en cas de non-prise. On peut toutefois regretter que le produit et le service ne soit disponible qu’au travers d’une offre de service de sécurisation très complète mais coûteuse.

Sources

www.senioralerte.com

A lire également

Wearable technologies : applications en santé

Wearable technology : Une tendance, et de plus en plus d'applications en santé

Le 30/09/2013

Alors que les annonces de mise sur le marché de montres connectées battent leur plein sur le secteur high-tech, c'est en réalité un nouveau segment de marché qui fait son apparition : les "wearable technology", ou encore la "technologie portée sur soi". Un marché qui devrait peser plus de 10 milliards de dollars en 2016.

Bilan projets TecSan de l'ANR

Technologies pour la Santé et l’Autonomie : Bilan des projets TecSan 2009-2013

Le 30/08/2013

Le programme TecSAN soutient depuis 2009 des projets de recherche collaborative sur des technologies pour l'autonomie ou la santé. Le bilan des projets menés permet de percevoir les défis et les progrès technologiques réalisés dans ces domaines.

Quand le corps communique avec un smartphone

Le 29/08/2013

Motorola collabore avec plusieurs start-ups américaines sur des solutions d’authentification qui pourraient demain remplacer les mots de passe. Ces dispositifs innovants offrent également des perspectives dans la m-santé.