Le client au cœur des nouveaux modèles économiques : cas de mymajorcompany.com

13/04/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Créé en décembre 2007, ce site internet vise à développer un modèle économique innovant dans l’industrie sinistrée de la musique. En rupture avec le modèle traditionnel des maisons de disques, il propose aux consommateurs de devenir des producteurs d’artistes nouveaux en achetant des « parts d’artistes ».


L’objectif est de disposer d’un portefeuille de clients producteurs en capacité d’assurer la production d’un artiste. Ces clients, au regard de leur nombre sont aussi des relais pour la promotion de la musique et sa commercialisation. Une fois que le total des sommes investies atteint le seuil de 100 000 euros, Mymajorcompany enregistre, produit et distribue son album.

Le modèle économique de Mymajorcompany met en avant le rôle actif que peut jouer le client. Il s’inscrit dans la lignée de ces nouveaux modèles économiques innovants qui  impliquent le client à une étape majeure de la chaîne de valeur. Par exemple Tom Tom qui met à contribution ses clients pour qu’ils modifient eux-mêmes les cartes en fonction des différences qu’ils constatent lors de leurs déplacements ou encore IKEA qui propose à ses clients d’être associés dès l’amont à la conception des produits. Le modèle économique de Mymajorcompany permet de réduire considérablement les coûts de marketing et de distribution et par conséquent de générer des revenus supérieurs à ceux d’une maison de disque traditionnelle grâce notamment à la communauté de clients investisseurs. Aussi, Mymajorcompany supporte un risque faible puisqu’il ne produit l’artiste qu’une fois qu’il a levé les fonds nécessaires. Quant aux dépenses promotionnelles, elles sont réduites grâce au buzz généré par internet et en particulier par la communauté des producteurs individuels.

A lire également

« Mes courses pour la planète » édition 2015, l'observatoire de la consommation responsable

Le 21/10/2015

A l'initiative de l’agence d’information Graines de Changement, cet observatoire de la consommation responsable 2015 fait un état des lieux sur cette consommation responsable en France avec mise en exergue des chiffres clés, tendances et évolutions...

La consommation alternative se cherche

Le 12/10/2015

Les usages alternatifs à la consommation courante semblent séduire les français, mais le nombre des utilisateurs tend a augmenter modérément depuis cinq ans.

Vente en ligne : poids économique et stratégies des acteurs

Le 10/06/2015

L'Insee a mené une enquête auprès des entreprises de plus de 10 personnes proposant la vente de produits ou de services via Internet. Les résultats montrent à la fois l'importance croissante de cette activité en France et les principales tendances de l'offre proposée par les acteurs de la vente en ligne.