Les chaînes de pizzas à emporter cherchent de nouveaux relais

06/04/2010

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Fortes de leur positionnement sur le créneau du dîner, des chaînes de vente/livraison de pizzas souhaitent capter un plus large panel de consommateurs en s'attaquant au segment du midi voire à la restauration en continu.

Domino's Pizza (85 % du chiffre d'affaires réalisé le soir dans la vente à emporter ou la livraison) cherche à se positionner sur le créneau du déjeuner en lançant une gamme de
5 sandwichs chauds baptisés les sandwicho's.

La Boîte à Pizza, née autour du concept de la "pizza gastronomique", se positionne quant à elle sur la restauration permanente. Pour ce faire, l'entreprise élargit son offre par des sandwichs chauds, des salades et des pâtes ; elle réorganise ses points de vente en associant un restaurant - dont la surface pourrait atteindre 200 m² - à son organisation actuelle ("point chaud" et cellule de livraison). Une unité "pilote" est en projet sur Paris.

Décryptage : Face à des consommateurs qui cherchent à manger quand ils le veulent, où ils veulent mais toujours plus vite, les différents acteurs doivent s'adapter. Il leur faut couvrir tous les moments de consommation et proposer tant des produits à emporter qu'à consommer sur place, chauds comme froids.

La pizza occupe un créneau solide. Elle est d'ailleurs un des plats chauds les plus demandés. Mais c'est également un marché très mâture qui s'essouffle. Aussi, la restauration livrée cherche de nouvelles stratégies : elle étoffe son offre, voire son concept - à l'instar de Pizza Sprint qui gagne les petites villes (10 000 habitants ou moins) où la concurrence n'existe pas.

Sources

"La Boîte à Pizza veut investir dans la restauration rapide", Les Echos, 3 février 2010. "Domino's Pizza lance les Sandwicho's", Le Chef.com, le 9 mars 2010.

Auteur Chantal Milbeo, CCI Rennes

A lire également

L'houmous, nouvelle tendance culinaire parisienne

Le 09/06/2017

Face à l’évolution des modes de vie et des comportements alimentaires des Français, les bars à thèmes ne cessent d’innover afin de séduire une clientèle plutôt branchée. En Avril, 2 délis israéliens ont ouvert leurs portes à 10 jours d’ intervalle seulement, Yafo et Soum Soum

Restauration hospitalière en mutation ? Une offre différente pour l'ambulatoire de l'Institut Gustave Roussy

Le 18/04/2017

L’institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, s’est associé à Alexandre Bourdas, chef doublement étoilé du SaQuaNa, et à Elior, le numéro 1 français de la restauration collective, pour proposer une offre différente en service ambulatoire : plats froids, quantité réduite, goût du produit brut.

Restaurant numérique : guide pratique pour la transformation digitale de la RHD

Le 07/02/2017

La DGE (Direction générale des entreprises) et l’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) proposent aux restaurateurs un guide pratique sur les bonnes pratiques du numérique appliquées à leur métier.