IAA. Filière blé LU Harmony.

02/04/2010 (modifié le 2 avr. 2010)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Les premiers Petits LU issus du programme LU Harmony devraient arriver dans les rayons très prochainement.

Lu Harmony repose sur la création d'une filière blé répondant aux critères de production suivants :

  • Les blés sont garantis 100 % d'origine France et cultivés en partenariat par des agriculteurs sélectionnés.
  • La production repose sur des pratiques culturales raisonnées, respectueuses de l'environnement.
  • La biodiversité est préservée, en particulier les insectes pollinisateurs par l'introduction de bordures fleuries dans les champs.
  • La traçabilité depuis le champ jusqu'à la dégustation finale est assurée.

En tout 28 bonnes pratiques à respecter pour s'inscrire dans une démarche globale de développement durable.

Les agriculteurs partenaires sont passés  de 68 à 650 pour 8000 hectares récoltés. En 2011, 20 % du portefeuille de marques du groupe devrait être couvert pour arriver à 100 % en 2015.

LU       Petit Beurre     Lu Harmony

Décryptage : L'initiative de LU est novatrice de la part d'un grand industriel de la production céréalière et du biscuit. Ce type de démarche se voit plus généralement associé à des PME locales qui font de leur positionnement écologique un axe de différenciation notable.

A noter aussi l'intérêt majeur pour LU de se dédouaner des contraintes de production du Bio et d'échapper ainsi aux problématiques de sourcing inhérentes à la filière.

Reste à savoir si le consommateur pourra s'y retrouver au milieu de toutes ces initiatives plus éco-citoyennes les unes que les autres.

Sources

Interview de Anne Génin, responsable du programme LU'Harmony, LSA 11 mars 2010 et Communiqué de presse LU

Auteur Catherine Miniot, CCI Ille et Vilaine

A lire également

Chiffres clefs 2016 de la consommation de produits biologiques en France

Le 22/03/2017

L’Agence BIO avec l'appui du CSA vient de publier son baromètre 2017 de consommation et de perception des produits biologiques en France. Principaux enseignements...

Le flexitarisme, un nouveau positionnement marketing ?

Le 06/03/2017

On assiste au développement de certaines craintes quant à l'impact sur la santé d'une consommation excessive de viande. Dans un même temps, les préoccupations éthiques, environnementales et budgétaires sont grandissantes. Place au flexitarisme qui s'affirme même dans le nom des produits, avec des accents tantôt fun, tantôt gourmands.

Pertes et gaspillages alimentaires : point à date et enjeux

Le 12/12/2016

Selon une étude réalisée pour l’ADEME, les pertes et gaspillages alimentaires générés tout au long de la chaîne alimentaire, sont estimés à 10 millions de tonnes par an. Transformateurs et distributeurs s’engagent. Pistes de réflexion.